Amortisseurs (Théorie & choix)

Par : JPC, publié le : 30/03/2008

Vous n'êtes pas connecté. Seul la moitié de l'article est disponible, et les images ne sont pas affichées.
Pour voir cet article dans son intégralité, connectez-vous.

DURS, DURS, LES PROBLEMES DE SUSPENSION !!!
La question des amortisseurs pour nos 3,2l revient assez régulièrement sur
le site.
Afin d'essayer d'éviter aux Porschistes qui connaissent un peu, ou beaucoup
pour certains, le problème, de répéter constamment la même chose, je crois
utile de compiler toutes les compétences affichées sur le site et ailleurs
et de faire un petit topo sur le problème.
Je précise que je ne me place pas dans les ultra-compétents mais seulement
dans la catégories de "ceux-que-ça-interesse-et-qui-lisent-beaucoup" et qui
ont une certaine expérience en compétition, j'ai dit expérience... pas résultats
!!!
La suite n'est donc que le résultat de ces lectures et expériences.
Avant de disserter sur les amortisseurs, quelques rappels sur la suspension
d'une voiture, ou de tout autre véhicule terrestre en général :
Contrairement à beaucoup d'idées reçues, l'élément le plus important pour
la tenue de route est le... PNEUMATIQUE !!!
Le secret du bonheur consiste à le faire travailler de telle sorte qu'un
maximum de surface de gomme soit en contact avec le sol dans toutes les circonstances.
Enorme challenge, puisque des éléments aussi inévitables que les déformations
de la route ou les transferts de masse au freinage, à l'accélération et en
appui, ne cherchent qu'à empêcher le pneu de rester bien perpendiculaire à
la route (en gros, parce qu'en détail, aïe, aïe, aïe !!).
S'ajoute bien sûr à cela la notion de confort, qui intéresse tout de même
pas mal de gens.
Toujours en gros, il faut savoir que l'objectif "travail correct du pneu" et
l'objectif "confort" sont plus ou moins totalement incompatibles, et plutôt
plus que moins sur nos drôles de machines, à cause de la curieuse répartition
des masses due à l'emplacement et au poids du moteur.
SUSPENDONS DONC !
Pour essayer que les mouvements de la caisse se répercutent le moins possible
sur la position de notre pneu, il faut donc que ces mouvements soient les
plus faibles possibles.
Pour cela on "suspend" la caisse sur des éléments, métalliques en général,
et élastiques, qui se nomment ressorts, et barres anti-roulis éventuellement.
Pour tout simplifier, sachez que ces barres anti-roulis s'appellent aussi indifféremment,
barres stabilisatrices ou barres anti-dévers !!!
Les ressorts sont là pour limiter les mouvements verticaux de la caisse, et
les barres anti-roulis les mouvements ... de roulis, bien sûr !!
En parlant de ressorts, on pense souvent uniquement à ressorts hélicoïdaux,
mais il en existe plein d'autres sortes, dont les barres de torsion sur nos
chères grenouilles. Rassurez-vous, ce n'est pas ringard, il y a des F1 (peut-être
même toutes, et des WRC qui ont des barres de torsion !!)
Les anciens ont connu aussi des ressorts à ... lames comme sur les camions,
voire les Simca 1000 de tout type, y compris Rallye 2 ou 3 !!
Ca y est, avec tout cela notre auto est suspendue ?
Sans amortisseur, me direz-vous ?? Bonne question.
Eh bien, nos ressorts, comme leur nom l'indique, ont du ...ressort, c'est à
dire que si on les comprime, ils se détendent et ont tendance à "rebondir"
plus ou moins.
Pas bon cela pour la tenue de route. Conclusion : il faut freiner ces rebonds,
autrement dit les amortir, d'où ..., vous avez compris, des AMORTISSEURS !
Eh oui, ce sont seulement des "freins" qui s'opposent aux mouvements de
la suspension ! Les ressorts et les barres anti-roulis ne suspendent
rien du tout ! D'ailleurs, essayez de démonter les ressorts d'une auto et de
ne garder que les amortisseurs ! ... en butée tout de suite ! Par contre, avec les
ressorts sans amortisseur, l'auto reste suspendue.
Bien sûr, plus vite une suspension reprend sa position "normale", mieux
la tenue de route et de cap se portent, d'où la classique opération ... durcissement des amortisseurs !
Mais vous avez bien sûr compris que, ramener le problème de la tenue de route
d'une 3,2L à un problème de dureté d'amortisseur, c'est un peu réducteur !!!
Une suspension est un ensemble qui doit être cohérent, en n'oubliant pas
le pneu, qui joue aussi un rôle de ressort, et dont la raideur des flancs à
une très forte influence.
L'ensemble ressorts, barres anti-roulis, amortisseurs, pneus (type et dimension), rotules, silent-blocs proposés par les constructeurs, donne un compromis,
sensé satisfaire un maximum de clients, mais pas tous, vous en particulier,
puisque vous lisez ce topo !!
Mais attention, et pour rester simple :

Durcir exagérément des amortisseurs sans toucher aux ressorts peut amener
des résultats bizarres.
Toucher à la dureté des barres anti-roulis sans toucher aux barres de
torsion et aux amortisseurs risque de rendre votre auto un peu "hard" à conduire.
Une suspension qui va bien avec des pneus route peut s'avérer épouvantable
avec des pneus compétition, en général bien plus raides : expérience vécue
(pas sur une Porsche).
Je n'évoquerai pas le problème du confort, nos vertèbres ayant une résistance
souvent inversement proportionnelle à l'âge du capitaine, et nos femmes des
tolérances variables aux chocs dans le bas du dos !!!

Revenons à nos amortisseurs, problème qui inquiète le plus les
internautes et qui est relativement simple et peu coûteux à régler.
DONC, AMORTISSONS !
Première question : quelle marque ?
Honnêtement, pour nos autos, guère d'autre choix que Boge, Koni, ou Bilstein.

BOGE : c'est la marque d'origine. Elle convient parfaitement pour un usage
promenade et conduite dynamique, san...

Vous devez être connecté pour accèder à l'intégralité de l'article. Cliquez ici pour vous identifier

Commentaires

Par : bleu341, le 21/11/2015.Merci pour ces infos
Par : MONIER, le 28/04/2015.Bonsoir
Vous citez quelques porschistes qui valident que les sports sont parfaits.
Mais à quoi correspondent les sport? Bilstein Circuit ? Bilstein rallye ?
Bien cordialement
Par : difparis, le 23/05/2014.Génialissime!!!
J'ai passé des heures sur le web à la recherche de la bonne info alors qu'elle était juste là sous mon nez.
Je passe commande des "circuits"
Par : mrludo, le 30/06/2011.bonjour,je suis satisfait des amortisseurs BOGE bon compromis (sauf circuit) prix correct.
Par : DAVIDJUB82, le 21/04/2010.bonjour,
Merci pour cet article, jhésite entre koni sport ou bilstein clubsport pour ma SC de1982.
qu'en penses tu?
Merci
David
Par : fildemass, le 05/07/2009.Sympa cet exposé, merci de ta contribution et de tes recherches!
PC
Par : deck, le 31/03/2008.edouard: merci pour ces renseignements utiles bien que le choix s'avere difficile tout de meme vu les prix
Par : goudou², le 27/01/2008.Me voilà rassuré sur le choix des Bilstein clubsport montés depuis 1500 kms.
le confort reste acceptable sur route, impérial sur autoroute. L'auto sur circuit est trés agréable mais maintenant il faut me pencher sur les pneus (les michelins mxxx souffrent plus désormais).
Bravo pour le conseil pour le contrôle de la géométrie !
Par : guardiola, le 14/12/2007.merci pour cet article.Je suis maintenant sur que les cartouches avt ontété changées
Par : misterjack, le 27/09/2007.Trés trés bien, moi qui suis novice j'ai tout compris j'ai pas réussi à choisir mais j'ai tout compris...
Par : David 930, le 06/09/2006.C'est beau, on dirait du veau !

Merci pr cet article précis.
Manques pê des idées de prix. A compléter par nos diverses expériences.....
Par : Philippe 60, le 31/05/2006.Bien expliqué avec détail chapeau !
J'en sais un peu plus maintenant.
Par : patrick-rsr, le 22/05/2006.Clair . net . précis . bref parfait !! .