Le fabuleux destin d'une 2L2E

Posté le :14/07/2006










Le Principe du blog, c'est que l'on peut écrire ce que l'on veut...Par exemple l'histoire de cette 2L2E, sortie des usines Porsche en 1971...

Rien n'indiquait que sa route allait croiser la mienne en 2002. Pour tout vous avouer, du point de vue du style, mes 2 porsches préférées ont toujours été la 930 et la 2L7 RS.

J'ai eu la chance de posséder la première : Une formidable machine, vous savez, celle du genre qui ne peut vous empêcher de retenir un "P...LA VAC......!!!" à chaque envoi du turbo. Je ne me lassais pas non plus de la vision dans les rétroviseurs : ces ailes larges, le rebord de l'aileron se déformant avec l'appui au delà des 230/240 km/h... Malheureusement, la répression sur les routes a fini par mettre un terme à mes A/R entre Paris et Le Mans à plus de 200 de moyenne (porte à porte : 246 km en 1h20 )

C'est à cette époque, après plusieurs virées sur circuit, que germa l'idée d'une 911 pour la piste, avec le minimum de concessions. Un véhicule néanmoins capable de se rendre par la route à tous les circuits Français. Le côté "gentleman driver" me plaîsait assez : arriver le coude à la portière sur circuit, mouiller sa chemise pendant 3 heures de circuit, et repartir en ayant juste pris soin de vérifier les niveaux ). Bien peu d'autos en sont capables et la 911 en fait partie, je vous l'assure...

Pour revenir à cette 2L2E, c'est dans les années 80 qu'un propriétaire troqua sa peinture rouge intiale contre une plus classique robe bleue métallisée...Ce qu'on peut dire, c'est que déjà, la piste l'attirait :



Montrant de réelles aptitudes au circuit , son avant dernier propriétaire se décida pour une véritable préparation, en repartant du chassis (c'était en 1998) :







Nouveau changement de couleur, c'est désormais un gris métal de toute beauté qui habille la bête (c'est la première photo que j'ai d'elle le jour de son acquisition) :



A cette époque, elle était sans motorisation (d'où son popotin un peu haut ). Une greffe d'un 2L4S de 190cv et carbus Weber me permit de faire mes premières armes sur circuit (sans gloire, en passant plus de temps à surveiller mes rétros et à écouter tous les bruits suspects qu'à me consacrer à mes trajectoires )



Depuis 2002, chaque hiver est l'occasion d'apporter quelques améliorations, parmi lesquelles :

- un look 2L7RS en poly (portes, pare-chocs AV & AR, queue de canard)avec ailes AR soudées de 3L2 (merci Dan ) :


- un 3LSC de 204cv refait à neuf


- Un échappement d'ancienne type 2L4/2L7


- Un intérieur "spartiate" avec baquets et harnais, qui conjugué avec les éléments en poly et les vitres en macrolon, permet d'abaisser le poids de l'auto à un peu plus de 900 kgs :


- Un train AR de 3L2


Il y a aussi les vitres en macrolon, les étriers AV de 964, les étriers AR de 3L2, les disques percés, les Bilstein "1000 lacs", le radiateur AV de 3L2, etc...

Bref, je trouverai toujours quelque chose à améliorer et longue vie à cette 2L2E !!!

3 commentaires :

dadou le 2006-09-17 :

tres bien ton travail a suivre

gege targa le 2006-10-23 :

Vous faites chi** !! Vous les doués pour la mecanique !!!
Chaque fois que je vois des trucs comme ça, je me trouve d'un nul !!!!

Et pourquoi que moi, je sais pas faire tout ça ????
Bouhouhouuuuuuuuu !!!!

Bravo !!! C'est beau !!!!!

FRAL60 le 2006-10-25 :

Super boulot Pierrot72,respect
je suis en admiration
Bravo !