préparation piste de ma 3.2 de 1984

Posté le :17/08/2006

Gagné par le virus de la piste,une évidence s'imposait:pour être performant,et donc s'amuser comme un fou,sans retenue,il me fallait disposer d'une auto configurée pour la piste.
Aprés avoir envisagé plusieurs possibilités(acheter une 964 C2 et la préparer,ou acheter une auto déjà préparée)j'en arrivais à une autre évidence,c'est ma 3.2 de 1984 que je devais préparer pour lui offrir une nouvelle carrière inéspérée pour une petite 3.2 :briller sur les circuits face à des autos en apparence plus "méchantes".
Ce qui me plait en elle,c'est que je la sens vivre comme aucune,sa direction sans assistance me remonte toutes les informations du train avant,ses freins sans ABS m'indiquent le moindre début de blocage,sa légèreté par rapport aux générations suivantes(964,993,...)lui confère vivacité et agilité tout en la rendant compétitive face à des autos plus puissantes,toujours ce fameux rapport
poids/puissance!
La décision prise,la mise en application fût difficile à démarrer car ma petite 3.2 me plaisait tellement,je n'osais pas la défigurer.
Et puis un beau matin(il y a 2 semaines de celà),l'esprit vide,j'entrepris de démonter les dossiers des sieges arrières...
C'est marrant comme j'y suis allé progressivement!
Chaque jour,je m'en hardissait un peu plus,et aprés les siéges,les ceintures ont suivi,puis les moquettes,les garnitures,la console centrale,l'unité centrale de chauffage,les panneaux de portes,le fond de la boite à gants,son ouverture,le boitier de commande du chauffage,la moquette du coffre avant,roue de secours,éléments du chauffage sous le tableau de bord,les réservoirs de lave-glace et lave-phares,la pompe et la tuyauterie,les anti-brouillards,les 2 cornes du klaxon,etc,etc,...
Aujourd'hui,j'ai démonté l'ensemble de soufflerie du chauffage du compartiment moteur,et je m'apperçois que l'élément plastique vertical retiré,il reste un trou sur le capot de la turbine de ventilation,ce qui peut nuire au refroidissement des cylindres de gauche.

Si celà vous intéresse,je vous tiendrai informés de l'évolution de ma 3.2 à qui je souhaite garder son identité dans le choix des pièces légères de carrosserie que je ne manquerai pas de lui offrir,car pour moi,il est important que sur la piste on reconnaisse qu'on a affaire à une petite 3.2 surtout quand elle se tapera de grosses 964 et 993!
Au stade actuel de son allègement,j'ai gagné 115 kgs,ce qui doit nous mettre l'auto aux alentours de 1050 kgs,compte tenu de son poids d'origine de 1160 kgs.
Est-il besoin de rappeler que les 3.2 jusqu'à 1986,en boite 915 tant décriée,sont plus légères de 50 kgs que les modéles postérieurs en boite G 50 ?
Mon objectif étant de descendre vers la barre des 900 kgs avec l'arceau soudé et l'équipement complet,vous voyez que j'ai encore du "schwartzbrot" sur la planche!
Car avec une petite préparation moteur,on ne sera pas loin d'un rapport poids/puissance de 3,5-3,6 kgs/ch ce qui me permettra d'aller jouer dans la cour des grandes,et surtout d'aller leur chatouiller l'aileron!
A bientôt pour la suite...et longue vie à notre passion!
Merci à Doudi pour nous offrir la chance de nous exprimer,et pour son aide précieuse.
A bientôt,merci à vous tous!

1 commentaire :

dadou le 2006-08-31 :

on attent la suite bon courrage mon frere