Rénovation réservoir d'huile (bâche à huile)

Par : kabongo, publié le : 24/04/2018

Cela fait plus d'un an que je pense à déposer mon réservoir d'huile, il à été placé sur la voiture il y a plus de 25 ans et il est temps de le protéger de la rouille "naissante".  Je vais donc profiter de l'entretient et de la vidange pour déposer la bâche.


Photo 1

Personnellement, lors de l'inspection plus "profonde" du réservoir, j'ai remarqué que mes feux commençaient aussi à se corroder.  J'ai donc déposer mes feux également, mais il n'est pas nécessaire de déposer le pare-choc complet et les feux arrières…. Seul la tôle pare-pierre qui se situe derrière la roue arrière droite sera à démonter pour pouvoir déposer le réservoir.


Photo 2

Je passe donc la dépose du pare-choc, comme ce n'est pas nécessaire.  Ceci dit, si vous voulez avoir plus d'amplitude pour travailler vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Avant tout, faites chauffer votre huile, et faites la vidange, lorsque c'est fait débranchez la batterie, cela évitera une mise en marche sans huile.

Pour la dépose de la tôle, rien de particulier, le seul point délicat, reste la séparation de la tôle au soufflet, si vos fixations sont rouillées vous devrez faire attention en dévissant les écrous, n'hésitez pas d'utiliser du dégrippant (WD40) un jour avant pour préparer vos travaux, sans quoi vous risquez de casser les vis qui sont serties dans le soufflet et de devoir le remplacer.


Photo 3

Lorsque la tôle arrière est déposée, commencez par démonter le filtre et déconnecter les durites reliées au réservoir dans le compartiment moteur, (Photo 3), cela vous donnera accès à l'écrou de fixations de la bâche.


Photo 4

Démontage du tuyau d'aspiration, se situant sous la voiture. (Photo 4)

Le tube se déposera facilement, prévoyez juste des chiffons et un réservoir car l'huile (chaude !!) va couler du tube, même si vous avez fait vidange…


Photo 5

Démontage de la fixation extérieur du réservoir, ici aussi, les vis seront probablement rouillées, il faudra en prévoir des neuves avant de débuter. (Photo 5 - N°1)

Desserrage de la durite de retour d'huile (clé plate de 32). (Photo 5 - N°2)

Dévisser les écrous de fixation intérieur du réservoir.  La première est facile d'accès, (Photo 6) mais la seconde (Photo 7) est cachée par les durites que vous avez déconnectées en premier lieu, mais avec une petite allonge et une douille de 14mm vous y arriverez sans soucis.  Ces écrous ne sont pas fortement serrés, car une rondelle en plastique souple se situe derrière la rondelle en acier.


Photo 6


Photo 7

A ce moment, le réservoir ne tient plus que par le gros joint d'étanchéité. (Photo 8)


Photo 8

Avant de tenter l'extraction du réservoir, il reste trois choses à réaliser :

  1. Desserrer l'écrou du support de tôle de protection, (Photo 8) et faites le pivoter (Il n'est pas nécessaire de le démonter) car sans cela vous ne pourrez passer le réservoir.  (Photo 9)
  2. Déconnecter la sonde de niveau, et détacher les câbles qui sont maintenus sur le côté du réservoir par deux petits clips. (Photo 9)
  3. Démonter la roue arrière droite, sans quoi vous serrez embêtés pour déposer le réservoir.


Photo 9

La dépose du réservoir n'est pas très compliquée, il faut juste le manipuler avec précaution pour ne pas plier le tube de remplissage qui lui est en laiton. 

Voila le réservoir prêt pour une remise en état. (Photo 10)


Photo 10

Dès que le réservoir est déposé, je vous conseille de rapidement reboucher les trous, et replacer le filtre que vous avez préalablement vidé, cela empêchera les saletés d'y entrer. (Photo 11)


Photo 11

On voit bien que la saleté, l'eau et les gravillons ont fait leur travail et les traces de rouilles commencent à apparaître.

Ôtez les rondelles en plastiques se situant sur les vis de fixations, elles seront probablement durcies par le temps et si vous n'avez rien pour les remplacer il est bon de les commander avant de débuter votre travail. (Photo 12)


Photo 12

Ôtez le gros joint caoutchouc Il est collé au réservoir, mais avec un couteau vous pourrez lez décoller sans trop de difficulté. (Photo 13)


Photo 13

A ce moment, il reste à ôter la peinture et traiter la rouille, dans ce cas, je ne sablerai pas le réservoir, en effet, le sable s'insinuant partout le risque est trop grand d'en retrouver dans le moteur après remontage et ce même si il y a un filtre, on est jamais trop prudent.

Le décapage de la peinture peut être réaliser de plusieurs façons, la meuleuse d'angle et une brosse d'acier, le décapage chimique, et le sablage.  J'ai opté pour l'option brosse d'acier pour ce qui est des parties en tôle d'acier, pour ce qui est des tubes et connexions diverses qui sont en laiton et donc plus fragile, le décapage chimique sera plus approprié.  Avec le recul je vous conseille un décapage chimique pour tout le réservoir, c'est moins salissant que la brosse métallique, et c'est plus rapide.

Par contre faites attention, lisez bien les précautions d'emploi, utilisez toujours ces produits dans un local bien ventilé, et utilisez toujours les protections nécessaires, visière ou lunettes de protection et gants résistants aux acides, ça brule…

Après un décapage total du réservoir, videz et rincez bien le réservoir, cela vous évitera d'avoir de l'huile qui s'échappe de  l'intérieur et qui contamine l'extérieur. (Photo 14)


Photo 14

La dépose du réservoir à pour but de traiter la tôle des départs de rouilles, et donc le traitement chimique de la rouille est à prévoir, un convertisseur de rouille à base d'acide tannique est suffisant si vous traitez avec une peinture par-dessus.

Les traces de rouilles deviennent noir après traitement. (Photo 15)


Photo 15

La préparation et masquage pour la peinture est importante, bien dégraisser avant d'appliquer le masquage pour qu'il reste bien en place.  Et également bien dégraisser avant la peinture pour que celle-ci adhère parfaitement.

La peinture d'origine est une peinture cuite de type peinture à poudre, mais je ne la ferai pas peindre à poudre, car la mise en chantier est différente, vous ne pouvez pas utiliser de convertisseur de rouille (tannique) et vous devez le nettoyer totalement car la cuisson se fait à 150°... Je peindrai donc à l'époxy,  (Photo 16) mais un primer en spray peut être utilisé.


Photo 16

Après une bonne couche d'apprêt il sera nécessaire de traiter avec une couche de peinture anti gravillon, en effet comme il  se situe juste derrière la roue arrière droite, le réservoir reçoit les impacts de gravillons, (à l'origine le réservoir n'est pas protégé par de l'anti gravillon).

Personnellement je n'avais pas le temps d'attendre mon carrossier pour le traitement du réservoir, donc j'ai placé un primer époxy et ensuite j'ai peint l'anti gravillon au spray, si vous utilisez bien le spray vous aurez une belle peinture légèrement granuleuse et caoutchouteuse d'une bonne épaisseur. (Photo 17)


Photo 17

Conseil du jour:  remplacez d'office votre joint de la jauge, car le liège est probablement cuit, et c'est plus facile au banc que sur la voiture.

Après un séchage de plusieurs jours, nettoyez votre gros joint et dégraissez-le pour le collage.

La fixation du joint au réservoir est nécessaire, le collage peut être réalisé avec une colle de contact ou directement avec une pâte à joint noir de type Loctite 5910, il à l'avantage d'être noir et de pouvoir se lisser comme du silicone pour rendre la jointure parfaite aux bords du joint.  De plus il reste souple après séchage. (Photos 18 à 20)


Photo 18


Photo 19


Photo 20

Un petit conseil ne tentez pas de mettre la colle ou la pâte à joint avant de passer le joint sur le tuyau de remplissage sans quoi vous aurez de la colle partout sur les tubes et sur les mains...

Lorsque le joint est collé et sec, le réservoir est prêt à être replacé, si ce n'est déjà fait, pensez à nettoyer le compartiment moteur, et le passage de roue ou vient se placer le réservoir. C'est plus simple lorsque le réservoir n'est pas en place.

Si la voiture est de nouveau sur ses roues, mettez la sur cric ou chandelles et déposez la roue arrière droite, pour pouvoir placer le réservoir.

Avant de remettre le réservoir en place, n'oubliez pas de mettre les rondelles en "plastique" entre le réservoir et le châssis. Il restera à manipuler le réservoir pour le replacer à sa place.


Photo 21

Le reste du remontage se fait sans grande difficultés, mais il vous faudra user d'une troisième main pour pouvoir tenir le réservoir, les rondelles et écrous, et les visser...

Si vous êtes seul comme moi, il vous faudra placer le premier écrou sans le serrer et tenter de placer le second tout en poussant sur le réservoir pour le placer.

La solution c'est de trouver un calage pour appliquer le réservoir contre le châssis, et d'utiliser vos mains pour placer et serrer les écrous.(Photo 22)

Avant de serrer les écrous veillez à bien placer le joint dans son logement, sans quoi l'eau entrera dans le compartiment moteur. (Photo 23)


Photo 22


Photo 23

Lorsque le réservoir est en place, reconnectez toutes les durites à leur places et serrez-les.

Connectez la jauge de niveau et placez les clips de maintients des cables éléctriques (Photo 24 -1), faites tourner le support de tôle ou replacez le si vous l'avez déposé. (Photo 24 -2)


Photo 24

Il vous faudra replacer la tôle arrière et le soufflet déposé et replacer la vis de fixation de la tôle au support avant de serrer le support dans le compartiment moteur.  Un conseil utilisez une douille de 30mm et une clé à cliquet pour serrer l'écrou car à la clé plate vous n'aurez pas de l'amplitude nécessaire pour le serrage. (Photo 25)


Photo 25

Apres le serrage de l'écrou de fixation du support de tôle vous pourrez placez le nouveau filtre à huile et pas avant sans quoi vous ne pourrez pas serrer l'écrou.

Il restera une chose à ne pas oublier, placer la patte de fixation extérieur au pied du support de tôle, et serrez les vis (n'oubliez pas de placer votre nouveau joint caoutchouc). (Photo 26)


Photo 26

Avant de redémarrer le moteur n'oubliez pas de mettre +/- 10L d'huile dans le réservoir et vérifier que tout les bouchons et les durites soient bien serrées.

Faites tourner le moteur pour la montée en température et complétez le niveau d'huile. Après avoir fait tourner le moteur et moteur chaud, vérifiez qu'il n'y à aucune fuite d'huile.

Vous êtes repartis pour de nouvelles aventures.

KABONGO


Liste de l'outillage à prévoir:

Point de vue outillage rien de très compliqué :

  • Des tournevis.
  • Une boite de clés à douilles. (Dont une douille de 30mm)
  • Clés plates de 7 à 32mm
  • Un cric pour lever la voiture.
  • Une brosse de fer.
  • Du décapant peinture et un vieux pinceau. (n'oubliez pas les protections!)
  • Du diluant peinture pour nettoyage et dégraissage.
  • Une lame de couteau pour décoller le gros joint, (pas trop aiguisée pour ne pas couper dans le joint!)
  • Une clé pour déposer le filtre à huile.
  • De la toile isolante pour boucher les trous lors du décapage.
  • Pâte à joint Loctite 5910.
  • Du papier à masquer.
  • Du convertisseur de rouille de type Tannique, 250 Ml (FRAMETO).
  • 1 spray de dégraissant frein 400ml.

Facultatif si vous peignez vous-même au spray :

  • 1 Spray de primer antirouille 400ml
  • 1 Spray anti gravillon 400ml

Liste des achats à prévoir :

Point de vue achats, prévoyez le remplacement des vis que vous déposerez car si elles ont plus de quelques années elles sont probablement touchées par la rouille, et ce n'est pas pour le prix de la visserie, mais c'est vous qui voyez...

NR Description Réf Porsche Nbr
22 Vis fixation extérieur du réservoir
Ou une vis DIN 933 M6 X 20mm en acier 8.8 zinguée
N010.217.9 1
21 Rondelle plate Ø 6.4
Ou une rondelle DIN 127A M6 en acier Zingué
N011.524.7 1
19 Joint caoutchouc
(Possibilité de le faire soi-même avec une feuille de caoutchouc de 3mm d'épaisseur).
901.501.909.20 1
24 Vis fixation extérieur du réservoir
Ou une vis DIN 933 M6 X 16mm
900.075.057.02 1
23 Rondelles ressort fixation extérieur réservoir
Ou une rondelle DIN 137A M6
N012.226.5 1
14 Rondelles plastiques fixation intérieur réservoir. 901.107.692.00 2
15 Rondelles plastiques fixation intérieur réservoir. 901.107.693.01 2
30 Ecrou auto freiné fixation soufflet Ou écrous DIN 985 M5 900.910.009.02 6
31 Rondelles type carrosserie pour fixation soufflet.
Ou rondelles DIN 9021 M5
900.025.003.02 6
32 Rondelles caoutchouc fixation soufflet.
(Possibilité de le faire soi-même avec une feuille de caoutchouc).
901.511.791.21 6
7 Filtre à huile. 930.107.764.01 1
3 Capuchon protection connecteur jauge de niveau huile 999.659.011.50 1
4 Joint d'étanchéité jauge niveau d'huile 914.201.891.00 1
9 Joint de bouchon de vidange réservoir (Alu) A22X27 900.123.011.20 1
  Joint de bouchon de vidange carter (Alu) A22X27
(Même pièce et deux références, choisissez!)
900.123.018.30 1
  Ne pas oublier de prévoir les 13 litres d'huile moteur   13
Facultatif :
22 Tube d'aspiration d'huile (référence à vérifier suivant votre type de moteur). 911.107.233.00 1
23 Colliers de serrage pour tube d'aspiration Ø40mmx15mm 999.512.091.00 2
18 Ecrou auto freiné fixation intérieur réservoir
Vous pouvez les remplacer par des écrous auto freinés DIN 985 M8 mais pour les puristes les pièces d'origines sont des écrous spéciaux avec bague de freinage métallique. (Normalement ce type d'écrou est réutilisable si les vôtres ne sont pas trop abimés).
999.090.004.02 2

Commentaires

Par : kabongo, le 13/05/2020.merci
Par : Stephou, le 13/05/2020.très bon article et sur documenté . bravo