Vidange du radiateur d'huile avant sur 3,2 ...

Message :
le 19/08/2022 à 11:57
Une question aux pro du fofo : vidangez (ou demontez) vous le radiateur d'huile dans l aile AV droite lors d'une vidange moteur sur une 3,2 de 88 ? J'ai rien trouvé sur une vidange classique moteur, de ce fait, faut-il faire quelque chose dans ce sens là et si oui, comment procéder au remplissage par la suite? Chauffe puis rajout ou remplissage avec plus d'huile? et bien sur niveau ...
le 19/08/2022 à 11:59
Pas de vidange du radiateur.
Tu remplies avec 10 litres d'huile et tu fais l'appoint ensuite
le 19/08/2022 à 12:15
C'est en effet ce que j'ai fait il y a 15 jours
Vidange moteur bien chaud (température entre 90 et 120 pour que la canalisation soit ouverte) puis 10 l de remplissage

Quand j'ai fait le niveau après, il manquait pas grand chose.

Je m'étais dit que je mesurerai la quantité d'huile vidange mais j'ai zappé
le 19/08/2022 à 13:05
10 litres de remplissage ça veut dire que tu n'as pas vidangé la partie avant du circuit et son radiateur.
Inutile de se brûler pour si peu. Perso je vidange à chaud, mais j'attends quand même que la température soit redescendue à un niveau acceptable. Disons 60 degrés, c'est déjà bien assez pour se chauffer les doigts.
le 19/08/2022 à 13:20
pour vidanger le radiateur avant , faut le démonter et le retourner ... ou braser une souche pour un bouchon dans le bas ...
le 19/08/2022 à 19:36
Merci Joel pour ta réflexion , j'ai le radiateur par terre et poli (eh oui c'est du laiton), je connais un bon soudeur qui peux le faire...euh non, au final avec la chauffe j'ai bien peur de refondre d'autre soudure.
Alors il restera toujours 1/10 d'huile non vidangée
le 19/08/2022 à 19:57
on l'a déja fait ! un bon soudeur peut souder la souche sans déssouder la boite du radia ... le truc , c'est de ne pas serrar le bouchon trop^fort alors on a mis une souche 8mm avec un bouchon a téte de 10mm ... et joint fibre .
le 19/08/2022 à 21:54
on va laisser comme ca
le 20/08/2022 à 08:56
Dixit TRYAM76Merci Joel pour ta réflexion , j'ai le radiateur par terre et poli (eh oui c'est du laiton), je connais un bon soudeur qui peux le faire...euh non, au final avec la chauffe j'ai bien peur de refondre d'autre soudure.
Alors il restera toujours 1/10 d'huile non vidangée
ca fait plus de 30 ans que ca fonctionne bien comme ca alors pourquoi vouloir changer
le 21/08/2022 à 18:54
pour améliorer ! perso aprés avoir changé le vilo dans le 1000 RSV -R de mon gars , a la remise en route , j'ai fait tourner le moteur 1/2 environ, sur place (avec une huile basique , puis , a chaud , j'ai tout re-vidangé en débranchant le radiateur d'huile (qui sinon ne se vide pas ) j'a re-changé le filtre et remis en huile avec une huile haut de gamme ...
dans un moteur de 911 le fait de ne pas pouvoir vidander TOUT le circuit est un non sens ... tout comme sur le RSV ! a la premiére mise en température tu as 1L d'huile sale qui vient se mélanger a tes 10 ou 12 l d'huile propre soit 8/10% du volume total ...
le 23/08/2022 à 11:18
certes c'est pas parfait mais si vous vidanger tous les ans, y a pas de raison que ce qui reste dans le radia avant pose problème non?
(et encore moins si vidangé bien à chaud puisque "quasi" toute l'huile viendra)

Faudrait aussi donner un tour de démarreur pour finir de tout sortir si on va par là.
le 23/08/2022 à 12:32
Ah tiens, à propos de vidanger bien chaud. Je viens de constater que même à 90°C (aiguille au premier cran sur la jauge de température et même un peu au-dessus), mon thermostat externe n'est toujours pas ouvert. Je sens une conduite un peu chaude qui devient tiède arrivé à la courbe dans l'arche de roue avant, puis plus rien, le reste est froid. Ce qui suppose que le thermostat qui ferme le retour n'est toujours pas ouvert à cette température.
J'ai l'impression qu'il s'ouvre un peu tard. Z'en pensez quoi ?
le 23/08/2022 à 13:45
Il n'y a pas de thermostat sur le tube retour !
C'est juste que tu as regardé au moment où le thermostat venait de s'ouvrir et que l'huile chaude n'avait pas encore parcouru tout le circuit...
le 23/08/2022 à 14:17
Ah ok. Je me souviens que c'était la conduite la plus à l'intérieur. L'extérieure était complètement froide. Je suis resté pourtant un bon moment à attendre que la température monte, mais la conduite restait tiède comme je l'ai décrit.
Je pensais avoir lu quelque part que le circuit vers l'avant est ouvert en permanence pour rester sous pression et que c'est au retour, dans le bloc thermostatique dont on parle, que la vanne s'ouvre une fois la température seuil atteinte.
Merci.
le 23/08/2022 à 14:36
Sur ma 74 , je suis pas emmerdé, y a pas de radiateur
le 23/08/2022 à 17:29
sur un 2.7 L c'est une option (plutot rare en France )
Message édité le 23/08/2022
le 23/08/2022 à 18:07
Vu les températures pas forcément super hautes il faut bien at souiller pendant un moment pour que tout le circuit soit bien ouvert.
si t’as fait 30/40 km normalement ça ne suffit pas
le 23/08/2022 à 18:28
Bé si, c'était samedi dernier, me souviens plus quelle température il faisait, mais je suis allé faire une course, puis sur le retour, je suis allé arsouillé, mais à peine, quelques km jusqu'au village d'à côté. Arrivé à la maison j'étais pile au premier trait. J'ai laissé tourner qq minutes, que j'ai mis à profit pour contrôler mon niveau, qui était plutôt bas mais dans les cordes. L'aiguille était alors montée 2 ou 3 mm au-dessus du premier trait. C'est là que j'ai tâté les conduites et fait le constat décrit plus haut.
Z'en pensez quoi, docteur ?
le 23/08/2022 à 20:04
Qu’il fallait arsouiller beaucoup plus
quand les petits hommes bleus sortent, c’est que c’est assez chaud
le 23/08/2022 à 22:30
Perso j'ai une route dans le port du Havre où il n'y a pas de radar (domaine privé, donc), mais le temps de rentrer à la maison (en ville) , la température retombe en dessous de 80°.
Message édité le 24/08/2022

Revenir à la liste des sujets

Sujet archivé.