Ça se conduit comment ?

Message :
le 14/09/2023 à 04:31
Bonjour à tous,J’étais en recherche d’une 911 modèle G depuis longtemps, rêve rendu difficile car habitant à l’étranger, n’ayant pas de preuve d’assurance en France depuis un lustre….etc, bref autant de raisons pour ne jamais sauter le pas.Et puis la réalisation que je ne rajeuni pas, des décès autour qui rappelle qu’il vaut mieux ne pas trop réfléchir à certaines choses…Alors j’ai sauté le pas, je prends livraison de la voiture en Décembre. Une 3.2 de fin ’86. Je la présenterai à ce moment là.D’ici là, je vais piétiner, résoudre les soucis de parking…etc, et apprendre certaines choses en avance.Le premier sujet est celui le plus basé sur l’expérience et je l’attaque à l’opposé, de la façon la plus académique: comment ça se conduit une 911 model G?J’avais conduit une 911 G allégée sur un circuit en banlieue parisienne il y a 15 ans, avec des instructeurs au top qui m’avaient ouvert les yeux sur comment faire pivoter une 911 en rentrant fort sur les freins. Plus on freinait tard et dans le virage, plus le véhicule tournait.Bon, c’était il y a 15 ans et sur circuit.Donc la question est sachant que l’avant est léger, quelle est la technique dans le sinueux avec une 911?L’entrée sur les freins quand on ne sait pas ce qu’il y a derrière le virage, c’est peut être limite.Je sais, cela fait question de béotien mais tant pis, je tente ma chance!Merci
le 14/09/2023 à 07:09
Hello, re-bienvenue au présent du futur .

C'est difficile de décrire comment bien conduire nos voitures, surtout sur route ouverte, car ces vilaines n'aiment rien moins que des conduites hautement répréhensibles pour donner et transmettre le meilleur d'elles-mêmes...

Perso je dis souvent que le plaisir n'est pas immédiat (notamment à cause du train avant, on est loin d'une petite GTI), et qu'il faut s'habituer à comment l'emmener pour qu'il commence à y avoir dans le volant et dans les fesses / le ventre quelque sensations intéressantes et surtout très spécifiques.

La méthode de tourner aux freins est juste, et indispensable pour mettre du rythme je pense dans du sinueux. Mais il faut l'apprivoiser, le faire sur des routes que l'on connaît bien, et s'y habituer progressivement.

Et tu peux déjà commencer avec ta traction de tous les jours ! Si elle est un peu joueuse tu verras ça peut être assez fun (coucou l'ESP de la Civic de Madame )
le 14/09/2023 à 07:48
Yo, faut soudé la pédale de droite et rien relâcher
le 14/09/2023 à 07:52
Comme dit Patrick, ça viendra avec le temps et une 911 se conduit assez facilement après tout.
Perso, je mettrais l'accent sur l'état et le réglage du châssis pour vraiment optimiser ton plaisir de conduite dans le sinueux 'rapide'.
Des suspensions sport récentes, un châssis rabaissé, des silent blocs en bon état et une géo au top ont transfiguré ma voiture.
Un vrai kart aujourd'hui...
le 14/09/2023 à 08:10
Pas d'inquiétude...
Cette auto se conduit très bien en conduite "normale" Elle s'adressait quand même plus ou moins au grand public (j'entends par là que n'importe qui devait être capable de la conduire en version d'origine)
Apres pour aller vite comme le dit Patrick, il faut y aller progressivement
dans le sinueux... tu freines tu tournes tu soudes tu freines tu tournes tu soudes etc...
Une fois inscrite dans le virage faut mettre du gaz pour tasser et faire accrocher le train arriere
Apres le dosage ???

MAis dans un premier temps en conduite cool t'inquietes c'est facile

Un truc a ne pas négliger l'âge des pneus sur le mouillé... si trop vieux la ca devient vite casse gueule
le 14/09/2023 à 08:14
"j’avais conduit une 911 G allégée sur un circuit en banlieue parisienne il y a 15 ans, avec des instructeurs au top qui m’avaient ouvert les yeux sur comment faire pivoter une 911 en rentrant fort sur les freins."
le "rallye style " c'est assez mal vu sur route ouverte de nos jours ...
alors :
1) sur piste ca se pilote
2) sur route ca se conduit normalement
le 14/09/2023 à 08:36
merci du retour.
J'ai lu pas mal de témoignages parlant de finir son freinage avant d'entamer le virage et de reprendre les gas assez tôt, donc je me trouvais un peu perdu. Si je comprends bien, à domestiquer au fur et à mesure.
Sous la pluie, on serre les fesses dans les virages, ou juste un oeuf entre le pied et l'accélérateur?
le 14/09/2023 à 09:06
Oui c'est ce qu'on t'apprend sur la piste en tout cas.
Tu freines fort pour plonger le nez et l'accrocher au virage tout en faisant un freinage dit "dégressif...puis pied légèrement sur les gaz le temps de remettre droit et gaaaaaaz... mais ça c'est sur la piste.
Sur la route tu fais comme avec n'importe quelle voiture...tu roules normalement, sans exces et avec 60% de marge parce qu'il y a d'autres usagers.
Et tu apprends doucement comment va ta caisse...et si tu veux tester les limites, tu vas sur un grand parking de supermarché un dimanche et tu testes.
Mais pas sur route ouverte stp.
Après, je te conseille le circuit de l'Ouest Parisien (Dreux) où tu pourras prendre des cours sur Porsche 964 Cup...c'est excellent et ça ne dure pas juste 3 tours.
ça me semble bien pour toi
Et te prends pas la tête, c'est une voiture qui se conduit normalement quand même. (si chassis et pneus ok) sinon... punition ;)
Et si tu veux apprendre de la théorie en image, suis cette chaine. Y a plein de cours et d'explications super claires.
Je te mets l'alpine...ça ressemble à nos grenouille.


Message édité le 14/09/2023
Message édité le 14/09/2023
le 14/09/2023 à 09:51
Le véritable enseignement à retenir de l'essai de l'Alpine 1300, ci-dessous, tombe à la minute onze.
A savoir que si le conducteur fait "ce qu'il faut" au pied et au volant, la voiture ne glisse pas.
Eh bien, c'est un peu pareil avec une vieille 911 : il faut lire la surface de la chaussée et son taux d'adhérence ; il faut charger progressivement le train avant en entrée de virage ; passer doucement du frein à l'accélérateur ; débraquer au bon moment et ni trop ni trop peu.

Autre remarque que je permettrais : quelle que soit la Porsche que tu conduis, il est impératif de se baisser et de consulter la date de fabrication des pneus. Pas juste de regarder leur usure.
Gare aux pneus "pas usés" mais qui ont plus de 6 ou 7 ans ! La gomme dure perd en adhérence et amplifie jusqu'à la caricature les conséquences de l'architecture déséquilibrée de la 911.
le 14/09/2023 à 10:07
Voilà comment ça se conduit 😝😜 https://vm.tiktok.com/ZGJWh7Ps9/
le 14/09/2023 à 10:14
Dixit PtitPoucetmerci du retour.
J'ai lu pas mal de témoignages parlant de finir son freinage avant d'entamer le virage et de reprendre les gas assez tôt, donc je me trouvais un peu perdu. Si je comprends bien, à domestiquer au fur et à mesure.
Sous la pluie, on serre les fesses dans les virages, ou juste un oeuf entre le pied et l'accélérateur?
Salut !

Si tu en es déjà à imaginer la faire tourner sur les freins et à jouer de la sorte avec le chassis, c'est que tu as des vraies notions de pilotage et de transfert de charge

Dans ce cas, tu sauras faire avec le comportement de la 911 et tu kiffera rapidement

Et si c'est pas le cas, que tu n'as qu'une expérience très limité (1 sortie circuit) alors tu risquera surtout la sortie de route dans les 30 jours suivant la réception D'autant que ce sera en saison froide, que tu n'as aucune idée des capacités de la voiture, de l'état de pneus, des freins, des suspensions, etc...

Ok je sais, le pronostique est sombre, mais faut rester tranquille au départ.
Une 911 ça se conduit très bien, tous le jours s'il faut. La voiture est facile, souple aussi.

Prends le temps avant d'attaquer, et laisse passer l'hiver
le 14/09/2023 à 10:23
Tout ce qui précède est totalement juste. C’est pas un monstre, les pneus sont importants, la technique du freinage décrite est la bonne si on taquine un peu, sinon c’est comme n’importe quelle auto.

La meilleure pour image pour « ressentir » le comportement d’une 911 quand on veut taquiner c’est de se souvenir de l’effet de courir avec un sac à dos dans un parcours sinueux… avec ça en tête on comprend immédiatement le feeling et les erreurs à éviter.

Perso le seul truc qui déclenche chez moi un supplément de vigilance même après plus de 15 ans c’est le giratoire sur sol gras mouillé.

Enfin pour aborder et patienter d’ici décembre je suggère la lecture d’un excellent article ds la rubrique technique : 30 conseils pour un novice 🤗

En espérant lire bientôt ton retour d’expérience. Salut.
le 14/09/2023 à 10:35
Trop modeste Mm il a pas osé mettre le liens

30 CONSEILS
le 14/09/2023 à 11:10
Pour rassurer certains, je m'approche de la cinquantaine, je ne chercherai pas à mettre ma voiture dans le bas coté dès le premier virage, j'ai trop attendu pour l'avoir. J'ai fais/je fais du circuit à moto mais pas en voiture, pas la même dynamique et donc je ne pousse pas ni prétend bien conduire vite en voiture.

Par ces questions je cherche juste à connaitre le mode de fonctionnement qui semble plus particulier d'une 911, dans un cas de ballade où on prend plaisir mais on ne se prend pas trop pour Fangio.

Merci à tous pour ces réponses informatives et non condescendantes.

PS: oui j'ai bien lu les 30 conseils du novice, et je viens même de lire le manuel du fonctionnement de la ventilation/chauffage: il faut faire polytechnique pour s'y retrouver ;)
Message édité le 14/09/2023
le 14/09/2023 à 11:36
Elle a l'option autobloquant cette 3.2L de 86 ? La mienne oui, et avant de perdre l'arrière faut se lever de bonne heure ou conduire comme un taré (je pense d'ailleurs que ça ajoute encore à l'inefficacité de l'avant).
Sous la pluie le supplément de motricité et surtout de maitrise quand ça dérape est génial, car les 2 roues arrières offrent un comportement proches.

En gros, avec cette option, le cul chasse mais l'auto reste unie, tu la gères au volant en dosant l'accel', tandis que que sans = toupie quand tu la perds (j'imagine, pas essayé de pousser une G sans cette option).
Message édité le 14/09/2023
le 14/09/2023 à 12:03
actuellement en periode de dressage ,(le mot n'est pas trop fort...)d'une 2.0lS chassis court , rien mais alors rien a voir avec une G ,pourtant tout est raide de neuf ,reglage tip top , ben la on comprends bien le rallongement de l'empattement sur les 911 ,une G a cote ,que du bonheur ,la sans exagerer c'est une dauphine avec bcp de watts ,bref je m'habitue tout doucement ,j'imagine a l'epoque ou tout le monde roulait a toc avec ca !!!!!!
le 14/09/2023 à 12:28
Salut, je vais ajouter mon grain de sel, je te répondrai qu'une 911 type G se conduit...avec beaucoup de plaisir à condition bien entendu comme dit plus haut par les copains qu'elle soit en forme, bien réglée.
Ce qui semble un peu déroutant au début c'est la direction, en ligne droite sur nos départementales dont la chaussée n'est pas au top il y a une impression de léger flottement, on ressent bien l’état de la route, la voiture en entrée de virage et naturellement s'engage, presque pas la peine de braquer, elle s'inscrit dans le virage avec précision, très vite on comprends ses réactions.
le 14/09/2023 à 12:32
Allez, ne reculant devant aucun sacrifice, je viens d'aller faire un tour pour vérifier tout ça et compléter.
Y a toujours un truc qui m'horripile, ce sont les abrutis qui te collent au cul !! chaque sortie c'est la même chose. Comme par hasard des gros X5 ou autres TDI qui finiront dans ton cul si tu freines fort avec ta G car elle freinera bien mieux et plus court.
C'est le fameux "concours de grosses bites"... fatiguant.
Donc je rajoute dans la liste, de constamment faire attention aux autres...sinon je confirme, les ronds point (vides) sont de belles zones de dressage
le 14/09/2023 à 12:37
Dixit Patrick-RElle a l'option autobloquant cette 3.2L de 86 ? La mienne oui, et avant de perdre l'arrière faut se lever de bonne heure ou conduire comme un taré (je pense d'ailleurs que ça ajoute encore à l'inefficacité de l'avant).
Sous la pluie le supplément de motricité et surtout de maitrise quand ça dérape est génial, car les 2 roues arrières offrent un comportement proches.

En gros, avec cette option, le cul chasse mais l'auto reste unie, tu l'as gère au volant en dosant l'accel', tandis que que sans = toupie quand tu la perds (j'imagine, pas essayé de pousser une G sans cette option).
j'aurais bien aimé mais non.
Les pneus sont quasi neuf, les amortisseurs changés récemment - bilstein sport, donc la base est saine.

J'avais essayé une 3.0 SC il y a 6 mois mais sur un mélange ville/autoroute donc je n'ai pas pu apprécier le caractère 911 sur des départementales.
Le but est de toute façon de la ballade sympa, avec femme ... et fiston (5 ans) - d'où le choix d'une 911.
le 14/09/2023 à 13:31
"Le but est de toute façon de la ballade sympa, avec femme ... et fiston (5 ans) - d'où le choix d'une 911."
Contradictoire avec ta demande : madame était derrière toi ?
C'est simple, en balade tu conduis normalement (surtout avec un fiston de 5 ans) et sur circuit, tu pilotes => post dédié au pilotage.

Revenir à la liste des sujets

Sujet archivé.