Test article rénovation targa

Message :
le 23/01/2012 à 23:09
Rénovation du Targa sur une 964 de 1993

Outillage nécessaire :

- Deux mains, une droite, une gauche ;
- Un tournevis cruciforme moyen ;
- Un tournevis cruciforme fin ;
- Une paire de pinces ;
- Deux ou trois serre-joints ;
- Une paire de ciseaux ;
- Un cutter avec des lames neuves ;
- Un pot de colle liquide à appliquer au pinceau ;
- Un gros pinceau pour appliquer la colle ;
- Un petit pinceau pour encoller avec plus de précision ;
- Une clé plate de 13 ;
- De la colle contact liquide pour finaliser le ciel de toit.
- De la bande de masquage

Tout d'abord, le pourquoi de la rénovation, ahhh le soleil du Sud


1

2

3

On commence par démonter les plaques avant en dévissant les deux vis avec le cruciforme fin

4

Les plaques viennent facilement, elles ne sont pas collées. Elles maintiennent en partie le joint caoutchouc des extrémités des côtés du toit

5

On démonte les crochets de blocage avant du toit avec le cruciforme fin

6

Puis les crochets arrières

7

Toujours ranger au fur et à mesure les pièces pour s'y retrouver (je l'ai fait pour vous, mais normalement, je ne perds pas de temps avec ça)

8

Une fois les crochés démontés, le ciel de toit se détache

9

On voit ici que le ciel n'était pas collé jusqu'au bout

10

Zoom sur les crochets et la fixation que nous verrons plus loin. Comme ça, avec la colle, on peut penser que le pas de vis est dans la tôle... erreur

11

On passe au démontage des plaques arrières

12

Elles viennent facilement également et maintiennent en partie le joint arrière

13

Petite photo pour se repérer au remontage

14

Idem

15

On peut commencer à décoller des bouts, mais très vite je suis bloqué par les deux côtés du toit et je ne vois pas comment démonter tout ça, le manuel fourni avec le toit est fait pour un modèle antérieure...

16

Je tâtonne et tire un des joints d'extrémité des montants latéraux

17

En retirant le joint mousse, on n’aperçoit... rien de plus

18

Il faut retirer le joint plat, maintenu dans le rail en alu pour avoir accès à des vis

19

Ici je repère la position du joint plat que je dois retirer

20

Voilà un accès libre aux 4 vis

21

Il y a des vis, je dévisse (Quel jeux de mots...)

22

Une fois les quatre vis retirées, le rail en alu vient tout seul

23

En dessous se cachent 7 petites vis que j'attaque au petit cruciforme, mais sans succès, sauf une sur 14 (7 de chaque côté)

24

Les vis commencent à se mâcher...

25

Un coup de produit miracle... rien de plus

26

Autre essai au tournevis de précision, rien n'y fait

27

J’essaie après avoir laissé le dégrippant agir... rien !

28

Après avoir essayé 8 tournevis différents et réussi à retirer une seule vis, je passe à l'artillerie lourde pour percer les têtes... Elles résisteront !!!

29

Voilà la solution adoptée, méthode bourrin (la méthode des Seb en général quand ça nous gonfle)

30

En fait j'ai percé le support avec une mèche métal. Quand une vis ne vient pas, on éclate le support, logique non ?

31

Toujours penser à ranger vos pièces et en classant les vis ou boulons dans des petits pots numérotés

32

Maintenant, le champs est libre, on décolle à la main ou à la pince

33

Une vison du toit le vinyle retiré

34

On repère en même temps que l'on décolle

35

Arrivée à la tôle

36

En enlevant le ciel de toit, des bouts de mousse restent collés

37

Voilà un gros plan sur les attaches qui maintiennent les crochets démontés au tout début. Elles ne sont pas accrochées, mais glissées sous le tissus, attention donc à bien les remettre au remontage

38

On nettoie avec du matos de maçon bien aiguisé

39

Voilà le travail

40

Le dessus

41

On voit ici le mécanisme brillant de simplicité, il s'agit de plaques de métal tenues entre elles par du tissu collé !

42

On positionne la première couche, la toile de lin

43

Ensuite on commence à encoller sur les traces d'ancienne colle. Ne prenez pas de colle en bombre, ce n'est pas assez précis

44

Ne pas hésiter avec les quantités de colle

45

On étale en fine couche comme une peinture

46

Une fois encollé, on retourne le toit. Le lin dépasse beaucoup de tous les côtés, il faut donc le redécouper

47

On encolle la tôle par le dessous du toit

48

Puis on replie le lin sur la colle sans trop tendre. Pour le moment tout se passe toit bloqué donc tendu

49

On repère les 14 trous des vis des plaques de maintien des gouttières de toit.

50

On continue à encoller tout le reste au fur et à mesure

51

Ensuite, une fois la colle séchée, on redécoupe le lin qui dépasse proprement à l'aide d'un cutter

52

Voilà le travail de la première couche terminée

53

Un autre côté

54

Percer les trous des 14 vis de maintien des gouttières de toit

55

Ensuite vient la deuxième couche, celle en mousse. Premier essai de collage... rien, le lin et la mousse ne se collent pas ensemble ?

56

Je comprends à quoi servent les bandes de masquage. On les place sur tout le pourtour comme indiqué sur la photo

57

On encolle ensuite les bandes

58

Puis on place la mousse qui est juste collée aux bandes de masquage

59

Voilà le vinyle qu'il faut réchauffer doucement (radiateur soufflant) et à plat

60

Un zoom sur la qualité, identique à l'origine, un peu plus épais peut être

61

Une fois réchauffé, on met le vinyle à l'envers puis on pose le toit à l'envers par dessus. Il faut refermer un peu le toit pour pouvoir appliquer une tension correcte par la suite

Détail important :

Pour avoir une parfaite adhérence entre le vinyle du toit et la caisse, il faut que la tension du vinyle soit suffisante d'avant en arrière, pour que  la couture extérieure soit légèrement incurvée vers l'intérieur du toit.

Si ce n'est pas assez tendu, le bourrelet de la couture serait dirigée vers le haut et des prises d'eau ou d'air seraient alors possibles, sans compter les bruits d'air.

Les bruits d'air on d'ailleurs totalement disparus, même à grande vitesse et le toit ne couine plus du tout.

62

On encolle la toile de lin qui a fini de sécher

63

Puis on retourne les rebords du vinyle sur la colle. Bien entendu les pointes de guidage du toit sont démontées au préalable puis remontées de suite après pour maintenir le vinyle en place tendu
NB : il faut que le vinyle soit assez chaud pour le travailler et le tendre.

64

Voilà le premier côté de réalisé. On voit que ce n'est pas assez tendu, je recommence

65

Arrière idem, il sera recommencé également

66

Les serre-joints servent à coller ensemble la finition des bords

67

Maintenant, on remonte les gouttières, le rail en alu et les joints.
Les joints se positionnent côté bas clipsé dans le rail, puis on abaisse le côté haut en encastrant le joint en force à l'aide d'un tournevis

68

Un joli toit
69

70

71

72

Le ciel de toit posé. Il faut le poser bras repliés légèrement pour pouvoir passer dessous.
Attention à manipuler en douceur et lever les bras vers le haut lors du passage dessous.
On encolle juste les parties hautes en métal sur les anciennes traces, et les rebords.
On pratique des trous pour les crochets de fixation et on colle puis ont place les crochets de fixation pour maintenir le tout
On déroule petit à petit en encollant puis ont fixe de la même façon par l'arrière avec les crochets de fixation arrières.

73

Finitions du ciel de toit. On colle la couture du ciel de toit sur le vinyle retourné à l'intérieur et précédemment collé
On coupe les coutures et on fignole le collage au petit pinceau

74

Dernière touche
75

76

Je me suis amusé à récupérer des bouts de coutures du ciel de toit pour les positionner autour des deux petits montants métalliques du ciel de toit. Très classe :)

77

78

79

80


Voilà le travail.

Seb ;)
Message édité le 25/01/2012
(0)  
le 23/01/2012 à 23:44
superbe travail , BRAVO!!
le 23/01/2012 à 23:55
Génial !!!

combien d heures ???
le 24/01/2012 à 00:03
Je n'ai pas de targa mais super tuto
le 24/01/2012 à 10:58
Merci beaucoup.

J'ai une question spécifique sur les crochets.

Tu dit qu'il ne sont pas vissé à la tôle, ok. Ils sont donc vise à un espèce d'ecrou.

Peux tu me donner l'emplacement dans le sandwich de ces pièce toit à l'envert

Crochet
Toile intérieure
Tôle
Écrou
Toile extérieur?

Comment tienne ces petites pièces en places pendant le remontage du toit avant que tu ne visse les crochet avec? Les a tu colé d'une façon ou d'une autre?

Merci
le 24/01/2012 à 12:28
P..... ! le boulot !!!!!!
Bravo et merci d'avoir pensé à tout photographier et tout expliquer.
le 24/01/2012 à 12:48
joli reportage qui merite d'atterrir dans les articles techniques........bo boulot

le 24/01/2012 à 13:40
Seb, tu avais déjà fait du beau travail avec la capote de ton cab et ici encore tu nous épates.

Bravo pour ce travail.


J'aimerais pouvoir en faire autant et avoir la patience que tu as.
le 25/01/2012 à 00:57
Dixit .V.Merci beaucoup.

J'ai une question spécifique sur les crochets.

Tu dit qu'il ne sont pas vissé à la tôle, ok. Ils sont donc vise à un espèce d'ecrou.

Peux tu me donner l'emplacement dans le sandwich de ces pièce toit à l'envert

Crochet
Toile intérieure
Tôle
Écrou
Toile extérieur?

Comment tienne ces petites pièces en places pendant le remontage du toit avant que tu ne visse les crochet avec? Les a tu colé d'une façon ou d'une autre?

Merci


Crochet, revêtement, plaque écrou, tôle

On les glisse assez facilement sans les coller, ne te prends pas la tête, il faut juste ne pas les perdre au démontage.

C'est une plaque avec deux pas de vis.

Seb ;)
le 25/01/2012 à 01:05
Dixit SCedricGénial !!!

combien d heures ???


13 heures
le 25/01/2012 à 01:16
Dixit SebCab34
Dixit .V.Merci beaucoup.

J'ai une question spécifique sur les crochets.

Tu dit qu'il ne sont pas vissé à la tôle, ok. Ils sont donc vise à un espèce d'ecrou.

Peux tu me donner l'emplacement dans le sandwich de ces pièce toit à l'envert

Crochet
Toile intérieure
Tôle
Écrou
Toile extérieur?

Comment tienne ces petites pièces en places pendant le remontage du toit avant que tu ne visse les crochet avec? Les a tu colé d'une façon ou d'une autre?

Merci


Crochet, revêtement, plaque écrou, tôle

On les glisse assez facilement sans les coller, ne te prends pas la tête, il faut juste ne pas les perdre au démontage.

C'est une plaque avec deux pas de vis.

Seb ;)


Merci,

Il y a juste le revêtement qui le fait tenir alors?

En fait mes visses ont été remplacée par des Rivet.

Je voudrai refaire mon toit mais je ne sais pas si je le fait moi même ou le fait faire.

Contrairement au tient, la structure est toujours totalement fonctionnelle mais le garnissage des barre en mauvaise état.
le 25/01/2012 à 02:08
Dixit OAM911joli reportage qui merite d'atterrir dans les articles techniques........bo boulot



Indéniablement ... cet excellent tutoriel-technique de restauration "Targa" ne peut que trouver sa bonne place dans les Articles Tech.
Remarquable boulot agrémenté de super photos explicatives soulignées de commentaires pertinents
Bravo J-S
.
Message édité le 25/01/2012
le 25/01/2012 à 07:22
Superbe boulot et superbe article qui vient en complément de celui réalisé il y a quelques années par Mm.
Mais non rien n'y fait, je n'ose toujours pas me lancer là-dedans même si ça paraît presque simple et que mon toit est pourri. Je le ferai faire
le 25/01/2012 à 09:39
Dixit JohanTarga31Superbe boulot et superbe article qui vient en complément de celui réalisé il y a quelques années par Mm.
Mais non rien n'y fait, je n'ose toujours pas me lancer là-dedans même si ça paraît presque simple et que mon toit est pourri. Je le ferai faire



Idem....trop peur de rester coincé en plein milieu
Superbe boulot en tous cas!

voici le lien du blog de MM:
(clic)
Et celui de bob3,2targa:
(clic)

Et pour ceux que ça intéresse, j'ai aussi en pdf le guide d'instruction de Lakewell...mais je sais pas comment l'insérer
le 25/01/2012 à 09:52
Bravo!
Je parle aussi un peu de cette réfection sur mon blog (clic)
le 25/01/2012 à 11:47
Allons allons... ce n'est pas si difficile... cela s'apparente à recouvrir des livres scolaires en un peu plus soigné

Attention ce nouveau et superbe tuto est bien spécifique d'un 964.
le 28/01/2012 à 06:54
Dixit MmAllons allons... ce n'est pas si difficile... cela s'apparente à recouvrir des livres scolaires en un peu plus soigné

Attention ce nouveau et superbe tuto est bien spécifique d'un 964.


E fait c'est le même tuto, emmerdements en moins pour les 3,2l

Seb ;)
le 28/01/2012 à 07:05
Dixit MmAllons allons... ce n'est pas si difficile... cela s'apparente à recouvrir des livres scolaires en un peu plus soigné

Attention ce nouveau et superbe tuto est bien spécifique d'un 964.


ben justement, quand j'étais petit, c'était mon calvaire à la rentrée scolaire.

Revenir à la liste des sujets

Sujet archivé.