Feux de croisement en surtension ?

Message :
le 14/09/2013 à 13:00
Bonjour à toutes et à tous !
Peut-être avez-vous déjà rencontré ce petit problème et l'avez-vous solutionné...
Après une demi-heure de parcours en ville avec ma 3.2 de 88, mes feux de croisement ont soudain clignoté deux-trois fois, avec une forte intensité lumineuse puis ils se sont éteints. Les feux de route fonctionnaient encore mais j'ai poursuivi ma route en feux de position.
Le lendemain, vérification des fusibles 16 & 17 : ils sont intacts, bien que le 16 soit biscornu, comme s'il avait chauffé.
Démontage des phares et constatation : le filament supérieur de chaque ampoule est grillé.
Chaque connecteur en plastique blanc porte des traces marrons d’échauffement, d'étincelles.
Changement des ampoules et évidemment, ça fonctionne à nouveau.
Qu'en pensez-vous, un autre élément du circuit électrique peut-il être incriminé ?
Merci d'avance et bonne route au volant de ces formidables autos !
le 14/09/2013 à 13:08
faudrait que tu verifies ton alternateur !!

maybe qu'il des bittes too much !!

le 14/09/2013 à 13:18
Et vérifie ton commodo.
Et profite en pour monter un relais avant que tout crame
le 14/09/2013 à 13:22
p'tet


le 14/09/2013 à 20:20
Frunobulax
Avez-vous frappez une bosse sur la route quand c'est arrivé? De toute façon c'est votre combinaison tour signal de commutation ok travail?
Parfois, il ya un problème avec toucher les broches à l'intérieur de celui-ci.
Quel genre de phares vous avez la version sortie aux USA ou en Europe? Or H5 H4
ampoules Qu'est utilisez-vous?
Découvrez le put.It de l'alternateur Doit être pas plus de 14.2 volts et pas moins de 13,6 volts
Message édité le 15/09/2013
le 14/09/2013 à 20:31
why still spoken English! proporsche! c'est un site français!
le 14/09/2013 à 20:36
yanou just relax
le 14/09/2013 à 20:37
please 2 n,yannou !like that
le 14/09/2013 à 22:51
canne you spique in frenche Yannou aie donte understande
le 14/09/2013 à 23:06
oui,jc26 tu a raison désolé!
le 14/09/2013 à 23:32
le 15/09/2013 à 10:14
Hello



Comme indiqué :
- alternateur
- comodo
- type d'ampoules


Vérifie que tu n'aies pas des 100W.
Beaucoup de gens ont fait cela, monter des 100W pour voir mieux, soit disant

Le faisceau, ni le comodo ne sont cablés pour cela.

And takeit easy mate


Fanof
Message édité le 15/09/2013
le 15/09/2013 à 11:24
Yannou: apprends à écrire, avant de donner des leçons.

le 15/09/2013 à 11:45
Dixit FrunobulaxBonjour à toutes et à tous !
Peut-être avez-vous déjà rencontré ce petit problème et l'avez-vous solutionné...
Après une demi-heure de parcours en ville avec ma 3.2 de 88, mes feux de croisement ont soudain clignoté deux-trois fois, avec une forte intensité lumineuse puis ils se sont éteints. Les feux de route fonctionnaient encore mais j'ai poursuivi ma route en feux de position.
Le lendemain, vérification des fusibles 16 & 17 : ils sont intacts, bien que le 16 soit biscornu, comme s'il avait chauffé.
Démontage des phares et constatation : le filament supérieur de chaque ampoule est grillé.
Chaque connecteur en plastique blanc porte des traces marrons d’échauffement, d'étincelles.
Changement des ampoules et évidemment, ça fonctionne à nouveau.
Qu'en pensez-vous, un autre élément du circuit électrique peut-il être incriminé ?
Merci d'avance et bonne route au volant de ces formidables autos !


Bonjour
l analyse de ton symptome ( échauffement des connecteurs) est typique d'un contact charbonné
Je m'explique l'echauffement est du à l effet
Joule P=RI² dans cette formule V tension n'intervient pas d'ailleurs si V avait augmenté tes codes veilleuses et autre auraient claqués
reste R la résistance donc le contact entre la broche de l'ampoule et son connecteur si R augmente par charbonnage par U=RI on voit bien que l'intensité augmente puisque V est constant en revenant à la première formule I étant au² la chaleur augmente tès très vite

Donc pour moi tes connecteurs étaient fatigués sales et charbonnés ( âge humidité)
naturellement ce n'est que mon analyse et non une vérité
salutations à tous
le 15/09/2013 à 20:31
Merci à proporsche pour ses conseils en Français approximatif, peut-être issu d'un traducteur automatique mais peu importe, c'est l'esprit qui compte et le sien me plait.
Personnellement, si d'aventure j'allais m'exprimer sur un forum allemand, je n'apprécierai guère qu'un Teuton me fasse remarquer que l'usage du Français est ici mal vu.
L'Europe s'avère être une catastrophe sur bien des plans, sauvons-là au moins sur ce forum !
Merci à tous les autres aussi.
J'ai pour l'instant suivi les conseils de sedoro94 et j'ai nettoyé les contacteurs blancs qui étaient, il est vrai, un peu crados.
J'ai aussi mis des fusibles neufs et tout est stable ; je n'ai cependant pas roulé de nuit avec les feux de croisement longuement utilisés...
Je vous tiendrai au courant.
Merci encore !
le 15/09/2013 à 20:43
"Je vous tiendrai au courant", qu'il dit !
Sans mauvais jeu de mots, évidemment !
le 16/09/2013 à 17:18
Dixit sedoro94
Dixit FrunobulaxBonjour à toutes et à tous !
Peut-être avez-vous déjà rencontré ce petit problème et l'avez-vous solutionné...
Après une demi-heure de parcours en ville avec ma 3.2 de 88, mes feux de croisement ont soudain clignoté deux-trois fois, avec une forte intensité lumineuse puis ils se sont éteints. Les feux de route fonctionnaient encore mais j'ai poursuivi ma route en feux de position.
Le lendemain, vérification des fusibles 16 & 17 : ils sont intacts, bien que le 16 soit biscornu, comme s'il avait chauffé.
Démontage des phares et constatation : le filament supérieur de chaque ampoule est grillé.
Chaque connecteur en plastique blanc porte des traces marrons d’échauffement, d'étincelles.
Changement des ampoules et évidemment, ça fonctionne à nouveau.
Qu'en pensez-vous, un autre élément du circuit électrique peut-il être incriminé ?
Merci d'avance et bonne route au volant de ces formidables autos !


Bonjour
l analyse de ton symptome ( échauffement des connecteurs) est typique d'un contact charbonné
Je m'explique l'echauffement est du à l effet
Joule P=RI² dans cette formule V tension n'intervient pas d'ailleurs si V avait augmenté tes codes veilleuses et autre auraient claqués
reste R la résistance donc le contact entre la broche de l'ampoule et son connecteur si R augmente par charbonnage par U=RI on voit bien que l'intensité augmente puisque V est constant en revenant à la première formule I étant au² la chaleur augmente tès très vite

Donc pour moi tes connecteurs étaient fatigués sales et charbonnés ( âge humidité)
naturellement ce n'est que mon analyse et non une vérité
salutations à tous


Patrice,
Y'a un truc que je comprends pas:
- U est constant
- R augmente par ''charbonnage''
Donc d'après U=RxI, I devrait diminuer pour conserver U constant...
Or tu dis que I augmente...

J'ai loupé un truc ???

J'aurais plutot tendance à dire que contact charbonné = R augmente (ça Ok comme toi) mais intensité diminue.
Au fur et à mesure du charbonnage R augmente de plus en plus et intensité diminue de plus en plus = organe ne fonctionne plus due à intensité bcp trop faible & effet ''isolation'' due à résitance quasi infinie, plutot que surtension...

T'es beaucoup plus expert que moi dans ce domaine donc je demande pour m'endormir moins bête...

A+
le 16/09/2013 à 18:01
oui très mal exprimé de ma part et ta démarche est logique
je reprends

l'ampoule est de 55w soit P = UI donI 4.5 A en normal cette ampoule est toujours présente et veut son quota d'A, donc dans la formule P=RI² si on garde I constant et si on augmente R on va bien avoir un P qui augmente en temps normal 55= R*4,5² soit env 2,7 ohm imginons que ce 2,7 passe à 4 à cause du charbonnage
P devient 80w
maintenant certains à juste titre me diront oui mais U=RI donc la tension doit chuter vrai mais vue la puissance demandée l'alternateur va compenser et U va rester constant, l'alternateur debite env 60A donc 720W ce n'est pas 80W qui vont l'écrouler

c'est aussi un peu plus compliqué car sous l'effet de la chaleur les matériaux changent de caractéristique cad le Rô ( je ne sais pas l'écire en latin)et lors du charbonage il y a aussi des effets d'étincelles qui creuse les cosses

n oublions pas que nous cherchons à expliquer pourquoi l'ampoule s'éteint alors que la tension est présente toute l'intensité se transforme en chaleur dans le connecteur et détruit la bakélite ou le plastique il n y a plus de continuité électrique et là plus de contact plus de passage de courant donc plus de chaleur
Voilà je n'ai pas la science infuse et accepte sans problème les remarques constructives comme les tiennes

salutations
le 16/09/2013 à 18:14
Sedoro je pense que tu te mélanges les pinceaux.

mis à part si le régulateur déconne, la tension sera toujours de 12.5 (environ) à l'arrêt, et 14.5 (environ) moteur tournant.

La résistance de l'ampoule varie un tout petit peu quand elle est chauffée, la tension est constante (en principe), et le courant n'est qu'un résultat d'une tension appliquée à une série de résistances (on est dans le cas d'un générateur de tension et non d'un générateur de courant):fils, inters, ampoule.

Si la lumière augmente d'intensité, c'est que la tension aux bornes de l'ampoule augmente, et il n'y a que deux possibilités pour ça: soit il y a un faux contact qui fait augmenter la résistance dans le circuit (n'import ou dans le circuit: comodo, masse, fils, connecteurs, relais (s'il y en a)), qui fait que la tension est trop basse et la lumière faiblarde - SAUF quand ce faux contact se rétablit, soit il y a un problème de régulation, et la tension monte parfois trop haut.

Il y a aussi la possibilité de l'ampoule en fin de vie, le filament s'étire localement (donc la résistance de l'ampoule est séparée en deux résistances dont la somme est toujours proche de l'origine), le courant qui passe par cette zone fine est trop important par rapport à la section, et cette zone chauffe beaucoup trop. Résultat: l'éclairage augmente pendant une fraction de seconde. Mais le filament est coupé et c'est fini.
Message édité le 16/09/2013
le 16/09/2013 à 18:29
ze frog

oui tes explications sont parfaites

moi je cherchais à comprendre comment se fait le charbonnage des conatcts

l'explications des filaments qui vieillissent est très juste

Revenir à la liste des sujets

Sujet archivé.