HELP : Cylindre 2 et 5 ne donnent rien

Message :
le 02/10/2013 à 12:51
Salut à tous.

Deux ans de travaux. Voiture restaurée et assez jolie.

Je change hier bougies, rotor et tête de delco. le faisceau est en retard de livraison.

Je pars faire un tour, trés agréable, même si on sens qu'il va falloir bien lui règler son allumage (régime oscillant en vitesse stabilisée, accélération à trous...), mais bon...

Je m'arrète chez Olivier (olicabrio) pour un coucou de circonstance, et je repars.
Arrivé à la maison, mon beau frère, mécano loin d'être bête, me demande les clefs, fait à peine 100m et revient :
"Elle tourne sur 4 cylindres ! et ton réglage d'allumage est catastrophique . Bref, arrête de suite de rouler"

Je lui sort les vieilles bougies. Et effectivement, les bougies 1, 3, 4, 6 sont noires classiques, les bougies 2 et 5 sont ... neuves sans aucune marque...

Un faisceau neuf arrive demain. J'ai quand même tester à la lampe strombo les anciens fils des bougies 2 et 5. J'ai bien un flash... Cela veut donc dire que le courant passe...

Et aujourd'hui, mon carrossier m'annonce qu'il a le même problème sur une vielle Lancia, et que cela provient des soupapes...


Sauf que j'avais pris les compressions il y a deux ans avant de l'arrêter. Tout était homogène autour de 7.5 à 8. Par contre, il est vrai qu'en tournant les moteur à la main, on sens bien que les cylindres 2 et 5 offrent moins de résistance.

Bref.
- Une idée, un retout d'expérience, un conseil.
- ET BORDEL, C'EST QUOI UNE SOUPAPE GRILLEE ?

Je vais me pendre, mais j'attends avec impatience vos diagnostiques !
Message édité le 02/10/2013
le 02/10/2013 à 12:58
Prend les compressions, tu sauras si tu as un problème de soupape. Vérifie aussi le réglage des culbuteurs.
le 02/10/2013 à 13:01
hello,

es-tu sûre que les fils sont dans le bon ordre?
le 02/10/2013 à 13:16
Pour TNT73 :
Fait il y an deux ans avant arrêt pour travaux de carrosserie :
Cyl 3 : 7.3 Cyl 6 : 7
Cyl 2 : 7 Cyl 5 : 8.5
Cyl 1 : 7 Cyl 4 : 8


Pas refait depuis puisque pas rouler.

Pour Joss94 :
L'ordre d'allumage 1.6.2.4.3.5 est bien respecté
le 02/10/2013 à 13:16
salut,

comme Joss, vérifie l'ordre d'allumage.
Par contre, tu dis que les bougies 1.3.4.6 sont "noires classiques" ... pour moi ça doit pas être noir, une bougie.

Sauf le préchauffage sur un diesel
le 02/10/2013 à 13:23
fais le teste de lancer le moteur avec une bougie en bout du faisceau cylindre 5&2..tu verras bien si il y a étincelle ou pas.
le 02/10/2013 à 13:26
Pour Ze Frog :
- Ordre d'allumage respecter en faisant bien attention au sens de rotation horaire de l'allumeur (contrairement à une SC)
- Position des fils sur tête de delco vérifié et correct au regard d'un post de Targa76 qui possède une 2.7 de 1976
- quand je dis noire normal, cela signifie un peu de suie, comme ce que je trouve sur ma twingo
le 02/10/2013 à 13:39
Dixit Dadou RunRun
- ET BORDEL, C'EST QUOI UNE SOUPAPE GRILLEE ?


Je vois que cette question est restée sans réponse.
Est-elle de pure rhétorique ou bien sincère ?

Quoi qu'il en soit, l'expression illustre assez bien le type de défaillance qu'elle désigne. Une soupape grillée a vu son bord d'attaque fondre partiellement, de sorte que le profil de son siège s'est déformé. Et l'étanchéité ne se fait plus, d'où perte de compression dans le cylindre concerné.

La fusion du métal peut être causée par une mauvaise dissipation de la chaleur dans la soupape, par une concentration de cette énergie en un point précis. Par exemple suite à un dépôt charbonné ou bien suite à une fuite de gaz d'échappement par le siège piqué.
le 02/10/2013 à 13:48
Salut,
En plus de l'allumage + compressions largement abordés ci-dessus, as tu vérifié ton système d'injection (Injecteurs 2 et 5, etc, etc) ????

L'allumage, c'est bien
L'air c'est bien mais sans essence

A+
le 02/10/2013 à 13:54
+1 David ,verifie que tes injecteurs ne soient pas gripés ,tout betement !
en un premier temps ,verifies le debit au tuyau (debranché de l'injecteur)
en un 2ieme verifies (ou faits verifier )les injecteurs sur une pompe a tarer pour injecteurs conventionnels diesel

sinon ,tu as la solution de permuter les injecteurs 2et5 avec leurs voisins !
le 02/10/2013 à 13:59
Comme plumplum , tu dis que tes bougies sont comme neufs: tes injecteurs débitent ils???
Ton fil électrique qui arrive sur ton injecteur est bien verrouillé par la patte métallique???
Humidité dans cette connectique?
le 02/10/2013 à 14:01
nan ,sur un 2.7L ,pas d'electricité ,c'est entierement mecanique ,d'ou le controle sur pompe diesel !
le 02/10/2013 à 14:26
Ok, merci pour vos aides.

Je résume :
- faisceau de bougie demain pour éliminer cette source potentielle de défaillance
- compression pour juger du défaut d'étanchéïté des soupapes
- injecteurs 2 et 5 à tester pour vérifier l'arrivée d'essence.

Pour éric, merci pour tes infos. Ma questions est qu'elle peut être la cause d'une usure prématurée de ces soupapes ?
le 02/10/2013 à 14:28
Imagine par exemple qu'un moteur ait été contraint de tourner à très haut régime pendant une période prolongée. Introduit un élément perturbateur tel qu'un carburant à l'indice d'octane trop faible, ou bien un défaut important de refroidissement et tu soumets les soupapes à des contraintes indues.
Le bord d'attaque d'une soupape d'échappement ou son siège pourront voir leur température augmenter de sorte qu'un peu de matière entrera en fusion.
Et vlan ! L'étanchéité n'est plus parfaitement assurée.

Ce point faible va fatalement s'aggraver.
Message édité le 02/10/2013
le 02/10/2013 à 14:32
Pour Eric,

D'ou ma question suivante : en cas de défauts ou d'éléments perturbateur, c'est le bord d'attaque de la soupape est va s'user, ou bien plus grave, la portée de la culasse ?

Un ertour d'expérience à ce sujet ?
le 02/10/2013 à 14:38
Franchement, je ne sais pas de manière certaine qui, du siège de la soupape ou de la soupape elle-même est statistiquement endommagé le plus fréquemment.

La soupape, je dirais. Mais je ne suis sûr de rien.

Et encore, je parle là en termes généraux. Peut-être y a-t-il des particularismes propres au moteur Porsche du fait du choix des alliages de métaux et de la disposition des soupapes. Je n'en sais rien.
Message édité le 02/10/2013
le 02/10/2013 à 14:49
Dixit Dadou RunRunPour Eric,

D'ou ma question suivante : en cas de défauts ou d'éléments perturbateur, c'est le bord d'attaque de la soupape est va s'user, ou bien plus grave, la portée de la culasse ?

Un ertour d'expérience à ce sujet ?


C'est généralement la soupape qui trinque.
Le siège de soupape possède une plus grande surface d'échange avec la culasse.
De plus, la soupape est balayée par le flux de gaz d'échappement (tête & tige) et transfère la chaleur à:
- Guide puis culasse (soupape ouverte)
- Guide + siège (soupape fermée)

A+
le 02/10/2013 à 15:47
D'après mon rectifieur (qui en a vu passer quelques unes), un des problèmes sur les flat-6 est l'usure relativement rapide des guide de soupape.
Or le contact coulissant queue/guide est la seule liaison métal/métal permettant d'évacuer efficacement les calories (la portée de la tête sur le siège étant intermittente).
Si les guides sont usés, la surface de contact est moindre, le refroidissement aussi, donc les chances de cramer sont plus élevées.
De plus, avec des guides usés, le portée de la tête dans le siège ne se fait plus aussi bien, avec risque de fuite, et échauffement.

Je ne dis pas que là se situe le problème hein, c'est juste pour expliquer une source potentielle d'ennuis.

Je ne sais pas pourquoi, je pensais à un moteur à carbus, mais effectivement avec un Kjet, contrôler les injecteurs est un des premiers trucs à faire si l'allumage est OK.
En plus c'est une source d'ennui très probable vu que le moteur a été immobilisé quelques temps.
le 02/10/2013 à 16:05
Voilà. Bravo, ZeFrog. C'est exactement à ce genre de particularismes auquel je pensais lorsque je disais ignorer ceux propres au moteur Porsche.
J'en apprends aujourd'hui !
le 02/10/2013 à 17:13
bougie blanche égale pas de combustion dans le cylindre. donc injecteur !!!surtout après deux ans d arrêt

Revenir à la liste des sujets

Sujet archivé.