Purge et frein à main

Message :
le 07/09/2019 à 19:44
Salut la compagnie,
j’ai fini de changer mes silent bloc de barre stab et purgé les freins.

Mais j’ai 2 problèmes et votre aide serait la bienvenue.
- Purge: j’ai fait une purge sous pression (1,2 bar) pour remettre le circuit de frein en route après réfection des étriers. Cependant, je n’arrive pas à purger correctement. Il faut que je pompe une ou deux fois pour avoir une pression et une course correcte. Et les plaquettes avant se décollent de 1 mm du disque quand ce n’est plus en pression. D’ou la nécessité de pomper pour rattraper le jeu entre plaquettes et disque. Je vais faire une purge « traditionnelle » à 2, un qui pompe et un qui purge pour voir si c’est mieux. Vos retours sur cette methode??

- Frein a main : j’ai du démonter le câble et les plaquettes de commande des mâchoires de fam quand j’ai fait les moyeux. Du coup, j’ai une mâchoire au moins qui se bloque. J’avais essayé en remontant et ça c’était déjà coincer. En tirant sur l’arret/réglage du câble qui rentre dans Le Bras, ç’etait revenu. La, il faut que je regarde s’il y a 1 ou 2 mâchoires qui bloquent et si j’arrive à débloquer. La voiture étant sur roues. Quel est votre retour sur le mécanisme du fam qui peut bloquer.

Merci d’avance pour vos retours.
le 07/09/2019 à 20:00
Salutations !

J'ai (enfin) résolu ce problème de frein à main qui grippe/accroche sur une roue et pas sur l'autre.
Rapidement :
1°) remplacement des câbles, ressorts de rappel, bla-bla voici deux ans
2°) bon équilibrage de la force de serrage
3°) mais lorsqu'on abaisse le levier à main, la roue arrière droite reste un peu freinée. Lorsque tu embraye en première ou en marche arrière, on sent la roue qui retient brièvement avant de relâcher. Et on entend un claquement métallique lorsque le frein se desserre.
4°) contrôle du positionnement des garnitures de frein dans le tambour : rien. Tout est OK.

Au printemps, je me suis vraiment penché sur le problème, en prévision du contrôle technique de juin.
Je pensais échouer pour cause de fort déséquilibrage de la force de serrage.

J'ai dû installer un éclairage puissant derrière la roue arrière droite ; poser une caméra et tenter de filmer le comportement du câble de frein à main. Tu vois le bazar...

Chou blanc.

Et puis une fois, après m'être une fois de plus glissé sous la voiture après avoir serré et desserré le frein, j'ai eu l'idée de comparer le cheminement des gaines de câbles de frein à main. Je me disais : tu crois que le réglage est équilibré sur les deux câbles, très bien, mais peut-être que lorsque tu tires le levier, la gaine de droite est gênée quelque part...

Je suivais du doigt le cheminement de la gaine de droite lorsque je l'ai effleurée du doigt.
Et là... Clac ! J'ai entendu les garnitures de frein revenir à leur position de repos et j'ai senti la tension se libérer dans le câble.

J'ai alors compris que ce n'est pas le ressort hélicoïdal qui grippait mais le ressort plat, à deux lames, qui le voisine.
Juste à l'endroit où s'attache le câble, juste à l'arrière de l'étrier de frein.

Démontage pour nettoyage : bof ! Rien de visible.
Grattage, ponçage de l'alésage dans l'étrier à cet endroit-là : pas convaincu. Cela ne fait pas grand-chose.

En désespoir de cause, vaporisation d'une giclée de graisse au lithium à l'endroit où se branche le câble : résultat, un été passé peinard, avec deux freins de stationnement qui serrent et desserrent lorsqu'on le leur demande.
le 07/09/2019 à 20:28
Super, merci pour ton retour. Effectivement, j’ai bien l’impression que ça se situe au niveau du câble qui coulisse entre l’écrou et le tube qui viennent serrer les plaques. J’ai mis du WD 40 l’autre jour mais ça ne vaut pas la graisse.
le 07/09/2019 à 20:32
Alors, tente ce test.
Je l'ai appliqué plusieurs fois pour m'assurer du diagnostic.

Tu tires le levier et l'abaisse.
Tu vérifies que la roue incriminée ne tourne pas, preuve que le frein reste serré.

Tu te glisses sous la voiture, derrière la roue et tu tires gentiment sur la gaine du câble.
En essayant de regarder non pas la gaine, mais le plus loin possible dans le puits derrière l'étrier, là où s'enfonce la gaine et le tube en acier dans lequel coulisse le câble.

L'objectif est de tenter de voir le mouvement de relâchement du ressort plat.

Autre test :
regarder dans le même puits (lampe torche puissante obligatoire !) et comparer ce que tu vois derrière l'étrier de la roue qui grippe et derrière l'étrier de l'autre roue.
le 07/09/2019 à 20:47
La dernière fois en faisant gigoter le tube, c’était revenu. Mais ça ressemble beaucoup à ce que tu me décris.

Je vais te essayer ça demain.
le 07/09/2019 à 20:58
Moi, à la fin, après plusieurs tests en tirant sur la gaine, j'ai pu m'apercevoir que tirer directement sur ledit tube en acier faisait revenir le ressort.
le 07/09/2019 à 21:01
Et tu as mis la graisse par ou? Le puits ou tu as démonté?
le 07/09/2019 à 21:18
Par l'arrière de l'étrier en place.
Graisse vaporisée dans le puits.
En glissant la paille du vaporisateur entre la paroi de l'étrier et le tube de la gaine du câble.
C'est au jugé, hein ! Car avec ta paluche et la gaine, la lampe torche n'éclaire plus rien...
le 07/09/2019 à 22:51
Pour la purge est ce que tu as utilisé une pince à flexible de frein ?
car ça me fait penser à un flexible désagrègé à l intérieur...
le 08/09/2019 à 00:18
Salut, j'ai eu le même souci que toi avec la course de la pédale. Étant certain ma purge (effectuée 2 fois) j'ai résolu le problème a l'ancienne : il faut tasser les freins. A savoir rouler à vitesse modérer et freiner progressivement mais pas brutalement pour que les pistons prennent leur place. Il m'a fallu 3 coles dans les Alpes pour que tout rentre dans l'ordre.
A toi d'essayer
@+
le 08/09/2019 à 04:16
Salut , probleme similaire sur la purge comme d autres ici. La solution , rouler en etant prudent et laissant un max de distance de sécurité et tout est rentré dans l ordre. Je sais ce n est ps prudent mais suite egalement a ce souci de purge.
le 08/09/2019 à 07:20
Merci pour le retour sur la purge. Pas de flexible désagrégé à l’intérieur, je suis en durite avia aux 4 coins.
Effectivement, ça fait comme si les pistons avaient un ressort qui les repoussent de 1 mm de chaque côté. Du fait que les étriers sont refaits et que j’ai mis de la graisse niveau piston/étrier (voir post précédent) ils peuvent rentrer très facilement.
Sinon, en pompant sans les plaquettes et en repoussant les pistons de manière à ce s’ils soient à fleur des plaquettes, ça peut marcher aussi non??

Du coup, j’ai réussi à plaquer les plaquettes à l’avant. J’ai repoussé les pistons/plaquettes et pompé à la pédale pour remettre en contact.
Comme ça je suis reparti sur une course différente au niveau des pistons et ça a marché. C’est beaucoup et je retrouve mon freinage habituel. Je ferai une nouvelle purge d’ici quelques temps quand même.
Message édité le 08/09/2019
le 09/09/2019 à 14:06
@phi13...je ne comprends pas sur quoi repose ta technique de tassement ?

@hutch tu es seul pour purger? car sinon tu finis avec qqun à la pédale, à l'ancienne.
A chaque fois que j'ai eu des soucis de freins, il restait toujours une bulle à un endroit ou à un autre...toujours...et pas forcément au niveau de l'étrier.
le 09/09/2019 à 18:47
La technique du tassement vient de l'époque des freins à tambours. Après réfection de ceux ci il était nécessaire de pratique plusieurs freinage pour que les garnitures trouvent leur place. Il en est de même quelques fois lors du remplacement du joint torique de l'étrier de frein.
le 09/09/2019 à 21:22
@bera: oui, je suis seul mais purge sous pression. J’ai réussi à avoir à bien plaquer les plaquettes en reprenant la course de plus loin en repoussant les pistons. Je referai une purge d’ici peu. Mais en freinage appuyé, les roues avant bloquent à 80 km/h de manière équilibrée, donc la puissance est la.

Pour le frein à main, j’ai débloqué et démonté mon disque arrière gauche pour avoir accès au mécanisme. 3 des 4 lamelles qui agissent sur les mâchoires ont sautées quand j’ai trifouillé sur la gaine pour débloquer avant le démontage. J’ai remis et graissé le câble au niveau du mécanisme. Ça ne bloque plus mais il va falloir que je règle le fam. Pas très violent pour le moment. On verra plus tard. Le principal, c’est qu’il ne bloque pas.
le 11/09/2019 à 10:55
OK merci @phi, sur freins à tambour je peux imaginer l'utilité. Sur freins à disque avec rattrapage automatique, je vois pas .

Effectivement hutch sit t'arrive à bloquer facilement tu dois être "clean" (si une bulle se trouvait entre le bocal et le MC, qui est plus bas, elle a pu éventuellement remonter et sortir seule si le temps d'immobilisation est assez long)
le 11/09/2019 à 13:19
Et pourtant ça marche.
La forme du joint torique permet le retour en arrière du piston.il faut que cela se rode.
le 11/09/2019 à 19:11
quand les joints sont nouveaux il sont plus serrant sur le piston et se déforment plus avant de laisser glisser le piston en reprenant leur forme au laché de la pédale ils retirent le piston plus en arrière et augmentent la course a la pédale
le 11/09/2019 à 20:28
Je suis d’accord avec toi marc, les joints tirent les pistons en arrière.

C’est pour ça que j’ai repoussé les pistons pour repartir en arrière du « pli » du joint.

Merci en tout cas pour vos retours. Sur le coup, je comprenais pas trop pourquoi je n’arrivai pas à avoir de la pression. Je me demandais si mon MC n’etait à la rue alors que la voiture freinait correctement avant.
le 11/09/2019 à 22:29
C'est vrai qu'il y toujours le risque d'abîmer le mc en pompant lors de ma purge.

Revenir à la liste des sujets