test prise d'air par generateur de fumée et test etancheité

Message :
le 03/11/2020 à 21:54
Bonjour a tous,

je suis sur le point de réaliser un test de étanchéité avec une machine génératrice de fumée. Ce sera la première fois que je vais utilisé cet appareil. La notice indique l'utilisation d'huile pour bébé (???) ou de l'huile minérale.
est ce que quelqu' un aurait la sympathie de partager son expérience ?
le 03/11/2020 à 22:05
Tu veux tester quoi?
le 04/11/2020 à 07:04
le circuit d air. si il n y a pas de prise d'air au niveau de manchon des pipes d'admissions, au niveau des portes injecteurs, si la boite est étanche.
le 04/11/2020 à 07:15
Ok pour ca une solution tres simple, moteur tournant tu pulverises du nettoyant frein à proximité des zones à controler, si tu as une variation du régime du moteur c'est que tu as une prise d'air.
Maintenant pour ton soucis de generateur de fumée je ne peux pas t'aider.
Message édité le 04/11/2020
le 04/11/2020 à 08:16
merci pour le tuyau. si j'ose dire
le 04/11/2020 à 09:52
c'est pas très très inflammable le nettoyant frein ? certes le dessus du moulin n'est pas très chaud...mais un jet malheureux sur les collecteurs...aie!
le 04/11/2020 à 12:21
teste effectué , j ai rempli le réservoir du générateur avec de l huile de moteur et cela a fonctionné.
j ai les manchons de jonction entre la boite a air et les pipes d'admission des cylindres 5 et 6 qui fuient.
Pour les changer dois je démonter la boite a air ou juste les pipes ?
le 04/11/2020 à 13:05
Dixit BERA WEKAc'est pas très très inflammable le nettoyant frein ? certes le dessus du moulin n'est pas très chaud...mais un jet malheureux sur les collecteurs...aie!
Le but est de rechercher un appel d'air dans le système d'injection, on est loin des collecteurs.
Je ne revendique pas la paternite du test, c'est d'ailleurs un truc que j'ai appris ici.
Ta piqure de rappel est la bienvenue, un porschiste averti en vaut 2...

En revanche je suis preneur de photo du test fait avec le generateur de fumée, histoire de me coucher moins bete
Message édité le 04/11/2020
le 04/11/2020 à 13:46
Tu l'as acheté ou ton générateur? c'est un truc à 125 euros made in china? si oui, apparemment çà fait l'affaire!?
le 04/11/2020 à 14:03
Je mets les photos ou le film dés que faire se peut. l'appareil est un autool. pas 125 euros mais certainement de Chine. Il m a été livré d'Allemagne.
le 04/11/2020 à 15:14
Dixit BERA WEKAc'est pas très très inflammable le nettoyant frein ? certes le dessus du moulin n'est pas très chaud...mais un jet malheureux sur les collecteurs...aie!
Quand bien même une giclée tomberait sur le collecteur d'échappement suffisamment chaud, il y aurait ébullition immédiate du liquide.
Pas certain qu'il ait le temps de s'enflammer.

C'est comme avec un jet d'essence sur le collecteur.
Généralement, c'est "psschitt !" et pas grand-chose d'autre.

A tout prendre, je préfère une fuite d'essence (qui s'évapore très vite) à une fuite d'huile, qui elle, ne s'évapore pas et à largement le temps de s'enflammer.
le 04/11/2020 à 15:48
J'ai tendance à être...un peu sensible sur la sécurité déformation pro sans doute

Le nettoyant frein c'est ultra inflammable et ultra volatile: dés qu'il sort de son flacon il commence à se vaporiser.
On a déjà vu sur les paddocks des "boules de feu" résultant d'une mauvaise utilisation de ce genre de spray (généralement, c'est le maniac qui a peine rentré au stand fout son kart sur le chariot et commence à l'astiquer...un jet malencontreux sur le pot ou sur les freins et Hop bingo!)

C'est vrai que sur nos machines on est un peu plus à l'abri de ce genre de scénario.
le 04/11/2020 à 17:10
Donc le truc de la fumee serait le mieux. Je suppose qu'on doit voir la fumee se faire aspirer comme un genie qui rentre dans sa lampe.
Toute cette fumee n'est quand meme pas trop perturbée par la l'helice de la soufflante ?
le 04/11/2020 à 18:52
Cela a été fait à l'arrêt.
le 04/11/2020 à 18:54
c'est l'inverse, tu remplis ton admission de fumée et tu regardes par où çà sort.
le 04/11/2020 à 19:01
Bonsoir à tous

Je ne prends pas souvent la plume en ce moment...

pour le générateur de fumée il y a l'huile de paraffine qui fonctionne bien
le 04/11/2020 à 22:59
c est vrai que les instructions pour le produit a utiliser sont plutôt mince.
le 05/11/2020 à 07:20
Dixit log40c'est l'inverse, tu remplis ton admission de fumée et tu regardes par où çà sort.
OKAYYYYY !!!!!!!!
le 05/11/2020 à 07:45
Dixit NK1964Quand bien même une giclée tomberait sur le collecteur d'échappement suffisamment chaud, il y aurait ébullition immédiate du liquide.
Pas certain qu'il ait le temps de s'enflammer.

C'est comme avec un jet d'essence sur le collecteur.
Généralement, c'est "psschitt !" et pas grand-chose d'autre.

A tout prendre, je préfère une fuite d'essence (qui s'évapore très vite) à une fuite d'huile, qui elle, ne s'évapore pas et à largement le temps de s'enflammer.
Lu sur un autre forum et bien expliqué je trouve :

Une fuite d'essence liquide (Non vaporisée) est moins sujette à risque qu'une fuite de gasoil, une fuite de ce dernier étant moins
sujette à risque qu'une fuite d'huile!!!!

Point d'auto-inflammation (Point où un liquide combustible s'enflamme seul) :
Essence : 300°
Gasoil : 220°
Huile moteur : 200°

Une fuite d'huile sur un collecteur d'échappement s'enflamme toute seule,
c'est d’ailleurs souvent là la cause d'un feu de voiture en roulant...
(Huile/turbo)
Une fuite d'essence sur un collecteur d'échappement n'étant pas à 300°, l'essence ne s'enflamme pas, il se vaporise
instantanément par contre (Tension de vapeur très importante car point
éclair à -40°)
L'huile ou le gasoil c'est plus piégeux, car une fuite "s'accumule" (La vaporisation est lente car point éclair pour le GO
compris entre 50 et 95° et pour les huiles (selon les types) entre 100°
et 200°), il en résulte que le "carburant" qui fuit s'accumule en
quantité (Très peu de tension de vapeur, il ne se vaporise donc pas ou
peu) lorsque la température d'auto-inflammation n'est pas atteinte.
Lorsque celle-ci est atteinte, tout ce carburant accumulé s'enflamme...

Ne pas confondre avec le point éclair, qui est la température minimale
pour qu'un liquide inflammable dégage assez de vapeur pour entretenir
une combustion :
Essence : - 40°
Gasoil : de 50 à 95° selon type de gasoil (Routier, domestique...)

On voit que de l'essence au sol (Par exemple) s'enflammera même par -20°
alors que du gasoil ne s'enflammera pas même par 30° positif.
Bien sur en approchant une flamme de ce dernier, il s'enflammera, mais pas
spontanément, il faudra que la flamme réchauffe le gasoil au delà de 50 à
90° afin de dégager des vapeurs pour que la combustion démarre.
Avec de l'essence c'est instantanée, la tension de vapeur étant importante pour la même température ambiante.

Conclusion, un goutte à goutte sur un collecteur d'échappement est très peu risqué
par rapport à une fuite d'huile sur celui-ci...
Le goutte à goutte d'essence se vaporisera instantanément (Point éclair à -40°) lorsque le
collecteur n'aura pas atteint les 300° (Auto-inflammation de l'essence)
et lorsque ces 300° seront atteint ce sera uniquement goutte après
goutte qui s'enflammeront (Aucune accumulation de carburant)
Un suintement d'huile par contre s'accumulera (Point éclair supérieur à
100°) et s'enflammera dès les 200° atteint, et là il y aura du carburant
accumulé à brûler...
le 05/11/2020 à 11:27
Hello Bruno
Merci de l'info

Revenir à la liste des sujets