Relais pompe a essence

Message :
le 12/11/2020 à 17:47
Bonjour à tous, toujours dans l'électricité, j'ai remarqué que sur le schéma la 2.7 de 1975 il n'y a pas de relais pour la pompe à essence (le rouge). la pompe est reliée au fusible 12. Est-ce que l'un de vous a déjà fait la modification et aurait un schéma avec relais ? Sur le model 76 il y a un relais mais le branchement est totalement différent (sur fusible 21) je vous remercie par avance pour vos réponses.
le 14/11/2020 à 09:11
Un petit "up" pour un relais perdu

(Peux tu éditer ton titre et rajouter "2.7" dans le titre : ça peut aider ... )
le 14/11/2020 à 09:48
Sur ma 2l7 de 1977 j'ai un relais rouge, par contre si je le retire alors que le moteur est en route ou si je démarre en retirant se relais rouge la voiture démarre normalement
En poussant mes recherches plus loin je me suis aperçu qu'il y avait un pontage en amont du relais
le 14/11/2020 à 10:22
J'ai un "lézard" également sur ma US de 77, la pompe tourne des que je tourne la cle
le 14/11/2020 à 12:02
En 77 la pompe tournait encore à la mise au contact. Un contacteur de sécurité a été installé sur le plateau sonde à partir des SC 188ch en 1980 je crois.
le 14/11/2020 à 12:08
Non, la sécurité sur le plateau sonde est présente également sur les modèles d'avant. Il n'est pas normal qu'une 77 (et même une 76) tourne dès la mise du contact.
le 14/11/2020 à 12:24
Après vérification, il semble que ce contacteur soit apparu en 75. De toutes façons, ça tourne très bien sans et c'est une source de panne en moins.
le 14/11/2020 à 18:00
ce contacteur est une sécurité en cas d'accident
le 14/11/2020 à 18:23
En resumé, la pompe se met en fonctionnement quand on tourne le démarreur et apres passe par le plateau sonde
le 14/11/2020 à 22:46
quand tu actionnes le démarreur le plateau sonde est aspiré par la dépression du moteur et là = vroom !!
je crois que c'est ça l’histoire
le 14/11/2020 à 23:00
en 74 pas de relai mais la pompe étant sous l'aile AR Gauche, on ne l'entend pas, si la pompe est à l'avant avec la meme configuration (plus de relai, plus de TAA etc) ca fait du bruit et on se pose des questions, mais ca marche pareil, sauf en cas d'accident...en Californie (en france on s'en fou)
le 15/11/2020 à 10:26
Dans la documentation mise à disposition dans un autre sujet, il y a probablement le bon bouquin qui détaille le fonctionnement de cette alimentation de la 2.7 ...
> quelle méthode ? K jet, L jet ... autre ?
> Divers docs techniques...

hum... Histoire de comprendre l'ensemble de la chaine logique ...
le 15/11/2020 à 12:45
On en a parlé souvent récemment ici même. Les schémas sont dispos, c'est pas très compliqué à décrypter.
Je réexplique : sur les 2.7 avec contact de plateau sonde, il y a la phase de démarrage (clé de contact à fond, autrement dit un coup de démarreur) pendant laquelle le relais de la pompe est alimenté et bascule sur sa position de travail (c'est un inverseur avec un point commun qui bascule entre un contact repos et un contact travail). Donc le démarreur tourne, fait tourner le moteur, qui aspire de l'air, ça lève le plateau sonde, ça coupe le contact du plateau sonde et ça coupe du même coup l'alimentation de la bobine du relais. Le relais retombe donc sur sa position repos et c'est par cette position de repos que l'alimentation électrique de la pompe se fait alors. Donc deux phases : une phase démarrage et une phase moteur tournant. La détection du "moteur tournant" se fait uniquement par le contact du plateau sonde. A noter que sur certains modèles de K-jet, cette sécurité a été modifiée pour prendre en compte non plus le contact du plateau sonde, mais le régime moteur (impulsions du compte-tour).

En cas d'accident, en supposant que le moteur cale (et on l'espère), le plateau sonde retombe, ça rétablit le contact du plateau sonde, ça rétablit donc l'alimentation de la bobine du relais, qui rebascule sur sa position de travail. Dans cette position de travail, la pompe n'est plus alimentée électriquement, car pour qu'elle le soit, il faut mettre un coup de démarreur. Donc la sécurité est bien assurée.
Message édité le 16/11/2020
le 15/11/2020 à 17:10
bonjour ,une magnifique et très claire explication de wazz . tout à fait cela, j'ai eu également ces problèmes, et après de précieuses explications comme celle ci, cela a été tout de suite plus facile . super
le 15/11/2020 à 17:40
Bravo Gilles pour la réponse
le 15/11/2020 à 19:45
il faut bien comprendre également que la variation d'alimentation du relais de pompe se fait via la phase - pas par le positif
le 15/11/2020 à 19:49
A noter que sur les SC, cette sécurité a été modifiée pour prendre en compte non plus le contact du plateau sonde, mais le régime moteur
(impulsions du compte-tour).

sur quels SC ?
le 15/11/2020 à 20:52
Sur les schemas on remarque que la pompe est effectivement alimentée en direct par fil 15 à partir de 75, en 76 apparait le relais de pompe J16 qui permet un passage de courant position repos via le fil 50 (demarreur)
le 16/11/2020 à 09:10
Dixit cosworthil faut bien comprendre également que la variation d'alimentation du relais de pompe se fait via la phase - pas par le positif
via la phase ? De quoi parles-tu ? C'est de l'électricité auto en 12 V courant continu, pas du 220 c.a. domestique.
le 16/11/2020 à 09:33
Dixit log40A noter que sur les SC, cette sécurité a été modifiée pour prendre en compte non plus le contact du plateau sonde, mais le régime moteur
(impulsions du compte-tour).

sur quels SC ?
Aucune, j'ai confondu. Cet autre type de sécurité par les impulsions d'allumage existe bien. Il est expliqué dans la doc Bosch, mais en réalité, les SC continuent jusqu'au bout avec l'ancienne sécurité par le contact du plateau sonde. J'ai eu une auto à K-Jet fonctionnant avec ce nouveau principe, mais je me souviens plus laquelle.

J'ai édité mon post et mis à la place "sur certains modèles de K-Jet". C'est encore plus sérieux que l'édition des fiches wikipédia.

Revenir à la liste des sujets

Sujet archivé.