Peut-être un avenir pour nos 911?

Message :
le 28/02/2021 à 18:05
Bonjour à tous,

Une petite info:

Carburant propre?
Message édité le 28/02/2021
le 28/02/2021 à 18:40
Bonne nouvelle pendant la deuxième guerre mondial les allemands avait déjà fabriqué de l’essence non pétrolière et bizarre que personne n’est repris cette superbe invention peut-être le l’obit des pétroliers
le 28/02/2021 à 19:10
Non point.
Simple équation économique, c'est tout.
Le prix de revient du litre d'essence raffinée est nettement plus avantageux que celui de tous les carburants de synthèse.

Ce qui ne veut pas dire que ces carburants de synthèse n'ont pas d'avenir, hein !
C'est juste qu'il faut un sérieux changement de paramètres pour inciter des industriels à investir dans les procédés et leur optimisation.

Autrement dit : il faut que plusieurs gouvernements s'engagent à augmenter fortement la taxation (sur base CO2) sur au moins un gros marché qui sert de débouché aux carburants automobiles, pour que l'un de ces carburants de synthèse puisse voir son prix de vente descendre à un niveau à peu près compétitif avec nos E5 et E10 conventionnels.

Ce moment arrivera un jour ou l'autre.
Peut-être même d'ailleurs que ce jour n'a jamais été aussi proche qu'en 2021. Allez savoir !
le 28/02/2021 à 20:01
Dixit dadouBonne nouvelle pendant la deuxième guerre mondial les allemands avait déjà fabriqué de l’essence non pétrolière et bizarre que personne n’est repris cette superbe invention peut-être le l’obit des pétroliers
les allemands faisaient de l'essence synthétique aprés avoir perdu le petrole du caucase en 45 mais trop peu de production trés compliquée pour inverser le cours de la guerre ,les americains avaient le caoutchouc synthétique pour les pneus mais pour en avoir vu ,c'etait presque du plastique et trés glissant sur le mouillé
le cours du baril est trop bas pour développer une essence de synthese aujourd'hui
c'est surtout les taxes rajoutées qui sont de synthése !!!
le 28/02/2021 à 20:41
Si vous tenez à remonter si loin dans le temps, sachez que les Allemands, eux aussi, avaient misé lourd sur le caoutchouc synthétique, pour ne plus dépendre des importations de latex. Le fameux Buna, né de la contraction de butadiène natrium.

A noter que ce sont ces élastomères de synthèse qui ont permis aux pneumatiques de dépasser les limitations du caoutchouc naturel, et de repousser les températures de passage des états vitreux à souples, pour améliorer le taux d'adhérence par grand froid comme par grand chaud.
le 01/03/2021 à 08:07
Bonjour,

et pourquoi pas un moteur à hydrogène de substitution dans nos 911 ...
le 01/03/2021 à 08:16
il y a longtemps qu'une entreprise Franco / Espagnole fabrique des carburants a partir des algues vertes qui polluent nos cotes ...

Des algues pour produire du pétrole - YouTube
le 03/03/2021 à 23:12
Il y a pas mal d'idée pour faire tourner un moteur thermique avec autre chose que le pétrôle et sans que ça coûte un bras comme ce carburant qui est aujourd'hui 8 fois plus cher que de produire de l'essence, tout en polluant bien moins l'e85 déja fabriqué en France a partir de betterave, résidis vinique et déchet végétaux, je roule avec ce carburant depuis 14 ans et 130000 kms parcourut et que du bonheur avec 2 moteur xu 9 inj jetronic, autres piste avec les Quebequois d'Enerkemqui arrive a faire de l'éthanol avec toutes sorte de déchets et là il y a de l'avenir aussi, pour les mazouteux on peut faire aussi du gazole avec du plastique et une machine (crysalis ) qui fonctionne en parfaite autonomie avec les 15% d'essence produite qui sert a la faire fonctionne, coût de la machine environ 50000 €.
le 04/03/2021 à 08:06
ma 306 cab roule a l'ethanol depuis que je l'ai ... j'ai juste un peu diminué le R/V ... celle de mon gars l'accepte beaucoup moins bien par contre sa Xsara Exclusive (qui a le méme moteur ) roule comme ca depuis prersque 3 ans sans soucis ...
grosso modo pour passer a l'ethanol , il faut un multi ponts ET un calculateur a logique auto adaptative ...
le 04/03/2021 à 12:25
En chimie il n'existe pas de miracle, toute combustion d'hydrocarbure produit du C02.
Pour l'éthanol, les rejets en C02 à l'échappement sont à peu près identiques à l'essence et au diesel, soit environ 2000 à 2500 grammes de C02 par litre d'essence.

Le C02 du bio-éthanol produit à l'échappement est en théorie compensé par le C02 absorbé par la culture des betteraves ou autres. Mais d'autres impacts du bio-éthanol freineront son développement. Utilisation de ressources alimentaires, répercussion sur le prix des denrées alimentaires, bilan carbone médiocre.

En ce qui concerne l'hydrogène, 2 filières de production sont possibles : cracker du CH4 (méthane) donc produire du C02 pour produire de l'hydrogène ou produire de l'hydrogène à partir d'électrolyse de l'eau (ce qui nécessite de grandes quantités d'électricité).

Quant à la notion de compensation carbone, elle est piégeuse car elle permet de penser à tort que la compensation permet d'utiliser des carburants sans impact sur la quantité de C02 présente dans l'atmosphère. On ne peut pas imaginer faire rouler le 1 milliard de véhicules sur terre au bio-éthanol ou à l'hydrogène.

Le carburant le plus adapté aux déplacements avec nos véhicules c'est le PETROLE. On a mangé notre pain blanc et il conviendra de revoir nos modes de déplacement. Le cycle du pétrole se termine.

La quantité globale de C02 dans l'atmosphère est donnée par l'équation de KAYA. QUANTITE DE C02 = QUANTITE DE C02/HABITANT X NOMBRE D'HABITANTS.
Au premier ordre et afin de baisser la quantité de C02 dans l'atmosphère, les 2 leviers sont :
- BAISSER la quantité de C02 produite par habitant (donc baisser notre niveau de vie car la richesse que nous possédons, à savoir les biens et les services en notre possession sont indexés à 90 % sur le pétrole, le gaz et le charbon)
- BAISSER le nombre d'habitants (à partir de 2100 la population va se stabiliser à 11/12 milliards d'habitants)

En aucun cas, les énergies renouvelables ne pourront compenser l'arret du pétrole, du gaz et du charbon. Le cyle d'expansion a duré 70 ans, le cycle de contraction va durer des dizaines d'années
le 04/03/2021 à 14:09
Le C02 du bio-éthanol produit à l'échappement est en théorie compensé par le C02 absorbé par la culture des betteraves ou autres. Mais d'autres impacts du bio-éthanol freineront son développement. Utilisation de ressources alimentaires, répercussion sur le prix des denrées alimentaires, bilan carbone médiocre.

Je rebondis sur ces phrases...
Il faudrait d'abord que les anti-éthanol s'insurgent contre la disparition pure et simple des champs entiers pour y construire un énième centre commercial, lotissements etc...
Chaque année ce sont des milliers d'hectares agricoles qui s'envolent pour y construire des m...
Si la filiere ethanol permet d'éviter cela, je dis merci, il sera toujours temps de reconvertir en alimentaire ces surfaces agricoles là.
Par contre, refaire un champs à la place d'un parking de centre commercial... Ca va être compliqué...
le 04/03/2021 à 18:59
"Pour l'éthanol, les rejets en C02 à l'échappement sont à peu près identiques à l'essence et au diesel, soit environ 2000 à 2500 grammes de C02 par litre d'essence."

alors , juste un REX rapide : ce n'est pas du tout ce que dit le banc CO2 de mon centre de controle technique , quand mon pote était encore controleur (il est maintenant en retraite ) on a passé 2x la méme voiture (ma 306 1800 cab ) une fois a l'essence , l'autre a l'ethanol la premiére fois elle était a l'extréme limite de pollution , la semaine suivante , le banc la donnait trop pauvre !
le 04/03/2021 à 21:56
Il faut raisonner à énergie produite égale pour l'éthanol et l'octane (principal composant de l'essence)

Pour l'éthanol
La combustion de l’éthanol nécessite l’apport de dioxygène afin de produire du dioxyde de carbone et de l’eau. Elle s’écrit donc de la manière suivante :
C2H6O + 3 O2 -> 2 CO2 + 3 H2O
Masse molaire moléculaire de l’éthanol :
Méthanol = 2*M(C) + 6*M(H) + M(O)
Méthanol = 2*12,0 + 6*1,0 + 16,0
Méthanol= 46,0 g.mol-1
Masse molaire moléculaire du dioxyde de carbone :
MCO2 = M(C) + 2*M(O)
MCO2 = 12,0 + 2*16,0
MCO2 =44,0 g.mol-1
Sachant que l’on obtient 2 moles de carbone, la masse molaire du carbone est donc:
44 ,0 * 2 =88,0 g.mol-1
Donc: 46 g.mol-1 d’éthanol produit 88 g.mol-1 de dioxyde de carbone.
Par conséquent, 1 gramme d’éthanol produit 1,9 gramme de dioxyde de carbone.

b) Pour l'octane

De même, la masse molaire moléculaire de l’octane (C8H18) est égale à 114,0 g.mol-1
La combustion de l’octane s’écrit :
2C8H18 + 25H2O -> 16CO2 + 18H2O

On sait donc que 2 moles d’octane produisent 16 moles de dioxyde de carbone, soit :
M(CO2)* (2*8)= 44,0*16 = 704,0 g.mol-1

Ce qui signifie que 2 moles d’octane (soit 2*114,0 = 228,0 g.mol-1) produisent 704,0 g.mol-1

Par conséquent, 1 gramme d’octane produit 3,09 grammes de dioxyde de carbone.

c) Mais le pouvoir calorifique inférieur (ou PCI) nous permet d’établir un rapport entre les deux productions d’énergie. C'est à dire que la combustion d'éthanol ne libère pas la même énergie que la combustion d'octane.
PCIéthanol = 26000 kJ/kg
PCIoctane = 42700 kJ/kg

On remarque qu’il faut 1,64 fois plus d’éthanol que d’octane pour produire la même d’énergie (car 42700/26000 = 1,64). Donc pour que l'éthanol libère autant d'énergie que l'octane il faut une proportion de 1g d'octane pour 1.64g d'éthanol.
On peut donc recalculer les rejets de CO2 émis pour la même effort de la part du moteur :
A même énergie libérée l'éthanol dégage donc 3,11g (1,9 * 1,64) de CO2 pour 3,09 grammes de C02 pour l'octane.

Bien entendu ce ne sont que des premières approches succinctes soumis à un pourcentage d'erreur mais qui ne remettent pas en cause les fondamentaux.
le 04/03/2021 à 22:01
Un truc de base concernant la beterave et le bio machin..CA TUE LES ABEILLES ! et oui pour sauver la filière, l EU à re autoriser les pesticides néonicotinoïdes, en gros on est pas sauver !!profitons un max VRAOUMMMMMMMMMMMMMMMMM
le 04/03/2021 à 22:02
Dixit mat77Le C02 du bio-éthanol produit à l'échappement est en théorie compensé par le C02 absorbé par la culture des betteraves ou autres. Mais d'autres impacts du bio-éthanol freineront son développement. Utilisation de ressources alimentaires, répercussion sur le prix des denrées alimentaires, bilan carbone médiocre.

Je rebondis sur ces phrases...
Il faudrait d'abord que les anti-éthanol s'insurgent contre la disparition pure et simple des champs entiers pour y construire un énième centre commercial, lotissements etc...
Chaque année ce sont des milliers d'hectares agricoles qui s'envolent pour y construire des m...
Si la filiere ethanol permet d'éviter cela, je dis merci, il sera toujours temps de reconvertir en alimentaire ces surfaces agricoles là.
Par contre, refaire un champs à la place d'un parking de centre commercial... Ca va être compliqué...
La loi "climat résilience" va réduire l'artificialisation des sols.

Habitant dans la campagne, je peux vous assurer qu'il n'est plus possible d'avoir un permis de construire pour un vieux mas si on n'est pas agriculteur.
L'état lutte contre le "mitage" entre l'urbain et le rural afin de conserver les exploitations agricoles.

Pour les centres commerciaux, cela va devenir de plus en plus difficile.

Il va falloir donner à manger à 12 milliards de personnes dans 80 ans, soit 5 milliards de plus. Ca passera par la contrainte et la limitation de nos libertés individuelles.
le 04/03/2021 à 22:08
Pour rouler à l'e85 il faut enrichir le mélange air essence de l'ordre de 25%, le taux de co2 est automatiquement plus haut, je suis vraiment limite avec une 205 gti à 3,5% au ralenti et l'autre qui à un catalyseur à 0,007% mais ce co2 est absorbé par les plantes facilement, ce qui est moins le cas avec l'essence qui rejette 2 fois plus de NOX et aussi 33% de plus de HC, l'e85 est composé suivant les saisons entre 65 et 85% d'éthanol, le reste c'est de l 'essence .
Pour ce qui est de la production en France on a aucun soucis à en produire de l'éthanol avec seulement 1% des terres, on produit de toute façon du sucre avec la betterave ou du vin et c'est les résidus qui sont utilisé pour faire de l'alcool qui est mélangé à l'essence pour faire de l'e85 .
Autre avantage, c'est qu'il n'y a pas de forage à 3000m de fond, ni de transport par tanker, c'est renouvelable à souhait et bien sur le tarif qui est divisé par 2 en comptant la surconsommation de l'ordre de 15% pour ma part .Il n 'y a que ds avantages à rouler à l'e85.
le 05/03/2021 à 08:12
"Pour rouler à l'e85 il faut enrichir le mélange air essence de l'ordre de 25%, "
bon , donc : le calculateur de mon 1800 n'ayant pas la capacité d'enrichir de 25% (gros max 10% ) sans intervention ni interface , ca explique donc qu'elle pollue moins ... elle était trop riche , maintenant elle est bien ... ce qui est surprenant , c'est qu'en étant plus pauvre , elle marche mieux ! ou alors c'est les pleins a 25 euros qui m'ont décomplexé de la pédale de droite ! ce qui est également surprenant ce sont ses montées en régime , bien meilleures qu'a l'essence ...

un autre point m'interpelle , les nouveaux analyseurs dits "4 gaz " tiendraient ils compte des autres paramétres de pollution et pas que du CO ?
le 05/03/2021 à 08:47
L'éthanol c'est bien beau mais si tout le monde se met à l'utiliser, il n'y aura pas assez de terres agricoles pour fournir la production et on aura plus rien à bouffer!
le 05/03/2021 à 09:06
oui , ca , c'est bien le probléme , en effet ! et si tout le monde passe a l'ethanol , il y a fort a parier que la fiscalité va aussi etre revue a la hausse sur ce carburant ...
le 05/03/2021 à 09:12
Tout cela se resume à "beaucoup de taxes", pour payer tous les incapables inutiles et profiteurs qui nous dirigent

Revenir à la liste des sujets

Sujet archivé.