Pneus Toyo R888 (GG)

Message :
le 09/06/2021 à 15:14
Bonjour,

un de mes enfants (26 ans...ça passe vraiment vite) souhaite faire des tours de Nurburgring avec la 3.2 prochainement (en semaine).

Afin de sécuriser le tout au maximum, titine a fait une cure pour tout ce qui est liaisons avec la route (des pneus aux réglages des trains en passant par les freins, + le moteur avec du 300V etc.)

Concernant les pneus, comme on va rouler de plus en plus sur des circuits (juste pour le plaisir et pour apprendre, et non pas pour de la compétition) on a opté pour des Toyo r888 (GG).

Avant j'avais des pneus en très bon état visuel, des Bridgestone SO2, et comme le temps passe silencieusement je n'avais pas remarqué que la monte datait de ...16 ans ! Un roulage de 3000/an en douceur a permis cela (maniaque de la préservation mécanique). Forcément, la différence avec les Toyo est incroyable (+ les réglages de trains) => C'est un vrai kart, on se sent en sécurité tant les informations remontées sont claires et tant l'accroche est forte. Avant je prenais mes distances avec les voitures sur la route par peur de ne pas savoir freiner aussi fort, maintenant je vais garder la même habitude mais avec l esprit serein (sauf sur la pluie, titine n a pas l autorisation de sortir quand il y a plus de 2 gouttes). Je suis passé d'un voiture dont je me méfiais à chaque tournant/freinage à un engin en qui j ai toute confiance (avec quelques bémols, car elle est particulière, et sans ABS/Airbarg et électronique je fais très gaffe)

Le gonflage des Toyo est particulier : il faut le faire à chaud pour la piste (concept nouveau pour nous). On a acheté un gonfleur autonome qui tient dans la main, mais nous avons des doutes sur les valeurs pour la 3.2. Est ce que les valeurs ci dessous conviennent :
- A chaud , sur circuit, en mode beaucoup de tours => 2.2 Av et 2.3 Ar
- A froid, sur autoroutes et routes, en mode roulage qui respecte la réglementation => 1.7 Av et 1.8 Ar

Concernant mon gamin, pour aller jusqu'au bout de la sécurité, inscription à un stage de conduite avec titine sur un circuit avec un coach pilote embarqué (1H30 du coach + 4h de roulage max sur circuit) + PS4 pour apprendre le Nurburgring.

Merci pour vos conseils

cdt
jclj
le 09/06/2021 à 16:26
Euh... A froid, c'est 2 à l'avant, et 2,5 à l'arrière (d'où tu sors ces valeurs à 1.7 et 1.8 ?).

Sur circuit, je laisse la place aux autres
le 09/06/2021 à 16:46
Cela n'a rien à voir avec les Toyo mais avec le roulage sur circuit.
Quand tu fais de la piste, la pression à chaud doit être celle préconisée en temps normal à froid. Il faut donc dégonfler les pneus quand ils sont chauds pour revenir à la pression initiale.
Et ne pas oublier de regonfler une fois que les pneus ont refroidi !
le 09/06/2021 à 17:39
Sur circuit à chaud tu peux même descendre à 2 au carré. C’est ce que je mets pour ma part.
A froid été, je mais 1,8 à l’avant et 2.1 à l’arrière. L’hiver on peut mettre un peu plus mais de toute façon le pneu ne monte pas en temps et il faut faire attention surtout sur le gras mouillé.
le 09/06/2021 à 18:20
hello, un vieux post sur le sujet (moi je regardais pour des R888R )
le 09/06/2021 à 18:27
Jamais fait de circuit et direct le Nurburg ?
Chaud chaud les amis: entre le trafic, le delta de vitesse entre les 205GTI et les "avions" pilotés par des pros...
Tu parles de l'entretien fait sur la voiture, du liquide de frein HT me semble recommandé dés lors qu'on roule sur circuit.
le 09/06/2021 à 19:51
Yo, faut quand même une sacré paire de burnes pour faire le Nurbug sans maitriser la piste quelle quel soit tu vas passer ton temps à regarder tes rétros car les 5 premiers Mecs du coin vont te déposer de tous les cotés des le début de la piste du coup tu auras aucun plaisir de pister, à par te dire que tu as fait le Nurburg fait toi déjà plaisir sur d'autres pistes avant
Pour les pressions, cela dépend aussi du reste du chassie faut faire des essais, perso je pisté avec la 3.2 à 1.7 pour l'avant 1.8/1.9 pour l'arrière et sous la flotte 15 et 1.6
le 10/06/2021 à 07:11
Dixit BERA WEKAJamais fait de circuit et direct le Nurburg ?
Chaud chaud les amis: entre le trafic, le delta de vitesse entre les 205GTI et les "avions" pilotés par des pros...
Tu parles de l'entretien fait sur la voiture, du liquide de frein HT me semble recommandé dés lors qu'on roule sur circuit.
Bonjour, je n'avais pas envisagé cet aspect...qui m'inquiète fortement. Je vais tenter de le convaincre pour se faire la main sur plusieurs circuits "classiques" avant. Merci pour ce conseil.

cdt
icl
le 10/06/2021 à 07:22
+1 c est sur ça risque être plus de stresse que de plaisir ...
le 10/06/2021 à 08:32
bonjour il faut aller faire le tour avec une voiture pour se rendre contre du danger et des risque que l on prend . ce n est pas du tout la que l on peut prendre du plaisir je l ai fait avec ma 3l2 juste pour voir car j y avait fait les 8 heures d endurance moto dans les année 80
le 10/06/2021 à 09:22
Dixit jcl coupe 1987Bonjour, je n'avais pas envisagé cet aspect...qui m'inquiète fortement. Je vais tenter de le convaincre pour se faire la main sur plusieurs circuits "classiques" avant. Merci pour ce conseil.

cdt
icl
+ 1, Comme Bera, Marc, FV etc... En tant père de famille d'enfants déjà "adultes", je m'opposerai tout de même formellement à cette 1ère sur CE circuit et la 1ere chose que je ferai, serait de cacher les clés.

Avant même de parler de la folie du mélange des autos et du niveau des conducteurs qui se prennent tous pour des pilotes, il y a la difficulté du circuit en tant que tel (virages relevés, virages en aveugle, déclivités, changement de revêtements...) - il suffit d'aller voir sur youtube les cartons et les frayeurs - et surtout il y a un paramètre qu'on oublie, sa longueur.

Pour avoir participé à quelques sorties de roulage sur des "petits circuits" et être allé une fois rouler à Spa qui est une sorte de "petit Nurburg", j'ai pu apprécier que ce paramètre de la longueur est en soit une difficulté. On sous-estime la nécessaire mémorisation du circuit, cela demande plusieurs tours et évidemment plus le circuit est long, plus cette étape prend du temps et à mon avis, c'est un facteur de risque ajouté entre ceux qui ont "appris" le parcours et ceux qui s'y lancent à l'aveuglette.

Définitivement,c'est NIET !

Signé : Papa.

.
Message édité le 10/06/2021
le 10/06/2021 à 09:44
Je ne suis pas de cet avis :
1. on n'a qu'une vie, et si on peut faire le Nurb', il FAUT le faire !
2. Si le pilote est une personne censée et prudente, il ne prendra pas de risque inconsidéré.
3. Quand bien même le pilote n'a rien d'un pilote, certes il devra surveillé ses rétros, mais il prendra du plaisir, ne serait-ce qu'en se faisant doublé (déposé, enrhumé) par des opel corsa I, des fiat panda et des citroen AX 1.0, qu'il essayera (vainement) de suivre.

Le Nurb' est pour moi une expérience enivrante et exceptionnelle. J'ai eu la chance de pouvoir la vivre, je n'ai rien d'un pilote, je me suis fait fumé par des caisses tellement ridicule qu'on apprend à rester humble et prudent, et on apprécie alors la performance des autres, on apprend à rester à sa place, celle d'un conducteur du dimanche avec une belle machine Mais on aura vécu une expérience unique dans un espace exceptionnel, le dernier temple du véhicule thermique.

Le pilote pourra dire à ses petits enfants "J'y suis allé, j'y ai tourné".
le 10/06/2021 à 09:54
Questions :
- Etais-tu jeune conducteur de Porsche 911 ?
- Etait-ce ta 1ere expérience circuit ?
- Crois-tu vraiment que le danger dépend seulement de toi-même ?
- Laisserais-tu ta fille y aller ?
- Ne penses-tu pas qu'à 26 ans il a le temps d'apprendre et d'y aller un peu plus tard ?

.
Message édité le 10/06/2021
le 10/06/2021 à 20:37
Je la jouerais vraiment prudent: passage sur un autre circuit avant….ne serait-ce que pour mieux appréhender les limites de la voiture et du pilote - ca fait relativiser.

Apres, effectivement, « faire le nurb » reste toucher un mythe…
le 10/06/2021 à 21:36
Pour revenir au sujet du gonflage à chaud des toyos, il faut quand même voir que pour être à 2 au carré à chaud, il va falloir partir à 1,6 à froid ce qui n’est pas forcément évident sur un circuit comme le nurburgring. Et donc il sera préférable de le jouer en 2 temps pour faire un set up à froid autours de 1,8, faire une 1ere boucle en mode découverte Et faire ensuite l’ajustement à chaud
le 11/06/2021 à 08:51
+1
le 11/06/2021 à 09:35
Hello,
Petite disgression: même chose pour les R888r ?
Pas besoin de descendre ou monter un poil plus la pression à froid (et à chaud) ou idem R888 ?
le 11/06/2021 à 11:24
aucun rapport avec le type ou la marque des pneus - simplement la pression à chaud à surveiller et ajuster pour obtenir un bon grip sans défoncer les pneus en quelques tours.
Les vrais pistards auront leurs habitudes plus précises (piste, pneus, pilote, T°, longueur du zob et age du capitaine), mais franchement dans ce cas on en est pas là...
le 11/06/2021 à 12:27
oui et non, il y a des différences de structures entre les pneux - donc peut-être y avait-il une préco particulière concernant le R888R, qu'il n'y a pas pour le R888 (ou vice-versa)
j'avais lu sur des forums ricains que sur les voiture lourdes, il ne fallait pas trop descendre à froid sur le R888R car ils découpaient les pneux alors qu'ils n'avaient pas le souci sur le R888
le 11/06/2021 à 12:36
Dixit doudides opel corsa I, des fiat panda et des citroen AX 1.0, qu'il essayera (vainement) de suivre.
C'est là qu'est le plus gros risque sur ce circuit : essayer de suivre les gars du coin qui ont des caisses qui ne ressemblent à rien et qui connaissent la piste par coeur.
La première fois que j'y suis allé avec une 993 Motorsport, j'ai essayé de suivre une 205 GTI. Evidement, j'ai pas réussi, mais en plus, à l'arrivée, j'ai découvert que l'auto était dépoilée, arceautée, équipée de slicks et d'un moteur de 405 T16...

Revenir à la liste des sujets

Sujet archivé.