1 - Le carnage

Posté le :26/10/2009

Après avoir démonté mes cache-culbuteurs pour régler le jeu aux soupapes et là misère, voici ce que j'ai reçu sur la figure :

Je suis degouté. J'ai au moins 6 goujons de cassés et je me demande comment ça tournait encore...

Je vais devoir sortir le moteur et tout refaire cet été. Bon, je ne vais pas tarder à aller me coucher en esperant que demain ça ira mieux...

Le compteur indique 160 000 km et ça me paraissait plausible lors de mon achat l'année dernière (à 153 000 km) vu le bon état de l'intérieur et du reste...

Je pense que l'age et le respect de la montée en température plus que les km sont mis en jeu dans la résistance des goujons.

Après cette mauvaise nuit, je me demande si, quitte à sortir le moteur, je n'aurai pas envie de lui faire une petite prépa. J'ai lu sur le forum que des cylidres de 3.2 et des aac de 964 étaient une bonne base. Quelqu'un a-t-il une autre idée de prépa "ligth" ainsi qu'un ordre de grandeur du prix de ces pièces.

Sinon, que faut-il contrôler tant que le moteur est dehors ?

Je vais continuer à parcourir le net. Si je ne trouve pas de mode opératoire pour sortir le moteur, je me propose de faire un sujet dessus mais ça doit déjà exister, je suppose.

Il manque au moins 6 goujons (je n'arrive pas à voir tous les emplacements) donc il faut absolument tous les changer. Pour cela, il faut enlever les cylindres donc sortir le moteur.

Je n'ai pas de vacances cet été pour cause d'embauche récente. La voiture est loin de chez moi, Fabien (passionauto.com) est en vacances, bref, c'est pas pratique...

Est-il obligatoire d'avoir un charriot/support pour le moteur une fois sorti ?
(si oui, où le trouver ?)

Est-il possible de sortir les bouts de goujons et les goujons entiers (pour ceux qui restent) uniquement avec une bonne pince étau et en chauffant ou bien faut-il vraiment une clé à choc ?

Est-il nécessaire de changer les guides de soupape si il ne sont pas usés ?
(comment savoir s'il sont usés ?) Finalement mon budget ne me permettra pas une petite prépa (donc aac stock) Faut-il les démonter obligatoirement ?

Comme je n'ai pas trouvé de liste indiquant ce qui doit impérativement être changé lors du démontage du moteur (à pert celle de 18csneibaf = merci ), je pense contrôler les éléments au fur et à mesure.

Je me lance ce weekend et espère avoir amputé ma grenouille de son coeur dimanche.

Merci pour la précision concernant les guides de soupape, je le ferai faire. Qu'en est-il pour les goujons ?

Sinon, la sortie du moteur ce weekend a été un peu galère. J'étais tous seul (ma femme est enceinte et n'est pas du tout branchée mécanique), sans fosse et sans pont ! Au bout de quelques heures de démontages, j'ai bien failli me faire mal.

Au moment de redescendre la caisse de ses chandelles, le cric que je manoeuvrais s'est replié ! Heureusement, je n'étais pas dessous ! Résultat le plancher arrière gauche est enfoncé mais ça doit se recupérer et ma jupe arrière est tombée sur le moteur, ça doit se détordre aussi.

Bref, je n'aime pas travailler seul et maintenant je sais pourquoi ! J'ai eu de la chance et suis de plus en plus convaincu qu'il faut les outils adéquats pour bien bosser.

Bon maintenant, il ne reste plus qu'a travailler dessus...

Donc il vaut mieux acheter un kit tendeur hidro neuf, pour récapituler mes échanges, même si le vendeur me confirme un état parfait.

Concernant la queue de boite, la caisse reposait en partie dessus mais ça n'a pas l'air de fuir par le joint spi, même après l'avoir manoeuvré. Elle reposait sur d'autres points d'appui et je ne pense pas qu'elle ait pris le gros du poids lors de la chute. Je recontrôle ce soir pour être sûr.

J'en profite pour poster qques photos.
Ca fait comme un vide...


La vilaine bébête


Une bonne vieille remorque fait office de chariot pour pouvoir le déplacer


Le look "dragster" sans moteur


Voila, je continue le démontage...

Il y a manifestement une fuite d'huile à éradiquer dans ce coin là :



A votre avis ça vient de quel couvercle ? Le gros ou le petit ? C'est peut-être le collier de la durit qui était mal serré où encore le capteur de pression d'huile mais il me semble bien serré. Les couvercles ne se décollent pas "tous seuls" ce qui me laisse supposer qu'ils sont étanches.

Ce weekend, je me mets au démontage de mon échappement et d'après les retours, ça ne va pas être drôle...

Depuis hier soir, mon moteur est suspendu à un arbre chez mon père. Il a fait une drôle de tête en voyant ça.

Il était posé sur une palette sur une remorque mais pour aller en dessous, c'était pas pratique. En fait, j'aurai du déposer l'échappement avant de sortir le moteur.

Voici mon arbre préféré. Il a déjà donné 2 quatre cylindres et maintenant il y pousse un flat 6...


Trève de plaisanterie, les choses qui fâchent sont survenue lors du démontage de l'échappement, comme les pour autres SC-istes. J'ai cassé 6 goujons d'échappement.

3 ici


et 3 là


J'espère pouvoir les récupérer lorsque les culasses seront démontées (c'est plus manoeuvrable !)

L'autre mauvaise nouvelle est que mon tube de liaison et le pot de détente sont complètement percés. Les échangeurs sont rouillés mais pas encore morts. Seule la banane (inox) est en bon état donc je pense changer toute la ligne et passer en modèles d'ancienne en inox.

Finalement, mon budget va s'alourdir encore mais c'est le seul moyen d'avoir un vrai joujou de rève... Quand je pense que j'étais juste parti pour régler le jeu aux soupapes, et encore, je n'en suis pas à la distribution !

Tant qu'à faire des améliorations et vu que ça s'étale dans le temps, quelqu'un a-t-il une idée de prix pour les AAC de 964 ? Parce qu'en rapport avec le prix des pièces à changer lors de l'ouverture du moteur + le prix de la ligne inox + le kit tendeur hidraulique + éventuellement l'embrayage (pas encore séparé moteur/boite), les AAC ne vont plus être qu'un petit pourcentage...

Bon, je garde le moral et me dit que certains n'ont pas la chance de pouvoir faire tout ça eux-même. Allez, j'y retourne...

Je me pose la question de savoir par quoi commencer pour déposer les cylindres. Dois-je démonter l'ensemble cylindre + culasses + carter d'AAC , ou bien démonter le carter puis les culasses et les cylindres ?

Je pense commencer par les axes de culbuteurs (comment les démonter ? je sais qu'il faut y aller molo pour ne pas marquer le carter) puis retirer l'AAC, puis son carter, puis les culasses et les cylindres. Suis-je dans le vrai ?

C'est le quinté dans l'ordre, tu as gagné

Merci du tuyeau et pour les axes de culbuteurs, il faut faire tourner l'AAC pour qu'ils ne soient pas sous contrainte (en appui sur une soupape), je suppose.

Sinon, je ne vois pas trop comment ils sont fixés. Ca à l'air assez inaccessible, non ?

Ca n'a pas beaucoup avancé ce weekend : je n'ai eu le temps de sortir que 11 culbuteurs. Le dernier (éch. du cyl n°4) n'a pas beaucoup de place pour sortir mais ça va venir...

Par contre, après avoir lu et relu tous les posts sur la distribution, je ne vois pas comment caler la distribution au remontage.

Ma SC est de fin 80 donc modèle 81 donc avec les AAC avec deux méplats et un gros écrou de 46 (merci si quelqu'un peut confirmer la taille de 46 ) et derrière ces écrous, il y a une grosse rondelle.

Sur aucune de ces pièces je ne vois de repère. J'espère qu'ils sont masqués par la grosse rondelle. Qu'en pensez-vous ? Ca me fait toujours un peu peur de démonter un truc sans savoir comment le remonter.

Je posterai des photos quand j'en aurai. Sinon, est-ce que les AAC de 964 ont le même mode de fixation ? Je suppose que oui.

Dans un article, il est indiqué qu'il faut utiliser une sorte de goupille traversant le pignon d'AAC et le carter de distrib'. Je ne vois même pas les trous du pignon avec mes rondelles géantes


Et puis le comparateur sera pour affiner le réglage mais il ne faut pas que je me décale de 180 ou même 360 °. Dans l'article, les AAC ont des repères que je n'ai pas...

Au fait c'est bien une clé de 46 pour l'écrou ? oui

Pour info, un autre membre super sympa (, 18csneibaf) m'a prêté ses outils pour la distri mais l'écrou de mon AAC est tellement serré que je les lui ai tordus . Je garde espoir : le weekend prochain, je chauffe le tout au chalumeau s'il faut, mais ça viendra...

Je mettrai les photos en lignes prochainement, mais c'est vrai que ça n'avance pas vite vu que la voiture est chez mon père (60 km de chez moi) et que je bosse loin (70 km de chez moi, pas dans le même sens...)

Pour la clé, il faut une clé à oeil voir à attention délicate avec dégagement mais normalement la douille de 18csniebaf devrait me suffire.

Alors voila les nouvelles du weekend : (Je continue de bien me galérer avec ma distribution)

L'outil pour bloquer l'AAC (que m'a prêté Fabien) est naze. Il a rippé et l'empreinte s'est arrondie (en plus d'être tordu). Mon AAC gauche a aussi été amoché. Le méplat a les coins arrondis.

J'ai quand-même réussi à l'avoir en coinçant une clé plate de 17 Facom dans le carter de distribution.

Pour l'AAC droit, j'ai essayé la même méthode et je n'y suis pas arrivé. (le moteur basculait mais l'écrou n'a pas bougé d'un poil).

Je me suis dit que ça devait venir puisque le premier est venu comme ça, alors, j'ai appelé un pote, on a pris une clé en croix (généralement pour les roues), on a mis un tube de 1 mètre de chaque coté pour pouvoir tourner à 2 et équilibrer la force.

Et bien, c'est une cloison du carter de distri qui a cassé ! Là, j'ai abandonné pour le weekend. C'est la cloison horizontale qui a cassé juste sous le pignon de distrib. Heureusement, elle ne sert pas l'étanchéité.

Bref, je suis bloqué par cette sal****ie d'écrou pour défaire tout le coté droit...

Concernant le coté gauche, j'ai démonté une culasse avec goujon cassé et le joint est parti en miette. Je pense qu'il a marqué culasse et cylindre mais j'ai regardé rapidement.

Bientôt : nettoyage, photos et surtout démontage de l'autre coté, si j'y arrive...

là le problème, c'est pas la force qui manque mais plutôt commen bloquer cet sateté d'AAC...
...Et en plus, j'ai pas de clé à choc.

Comme promis, voici quelques photos de mes exploits récents :

Les outils que m'a prêté 18csneibaf et comment s'en servir (j'avais déjà commencé à tordre celui qui bloque l'AAC) :


... l'empreinte de l'outil n'est pas épargnée non plus après le rippage (mon AAC gauche est dans le même état) :


...et enfin, la cloison que j'ai cassé (visible sous la clé de 17 qui a remplacé son outil) :


Bref, j'espère que tu n'as pas peur No-vice de m'avoir prêté ta clé à choc !

En tout cas, c'est vraiment la galère à défaire. C'est serré comme un bourrin...

C'est bien un pas normal, d'ailleurs, il ne peut en être autrement vu le sens de rotation.

La clé à chocs pneumatique ne fonctionne pas mais je n'ai pas encore chauffé. Le fait de chauffer légèrement ne va pas faire fondre/ramollir la colle, si il y en a vraiment, puisque je suppose que c'est prévu pour supporter l'huile chaude, non ? (Enfin, j'essaierai quand-même...)
Pour info, j'ai défait le coté gauche et je n'ai pas vu de trace de colle ou autre produit. C'était juste serré comme un bourrin !
Concernant les AAC au profile 964, j'y pense et je contacterai l'adresse transmise par 18csneibaf.

@ 18csneibaf : Je m'excuse encore pour l'outil, précise-moi le prix et transmets-moi un RIB
Pour le carter, ça ne se voit pas et si ce n'est pas fonctionnel (retenue d'huile ou autre ?), ça ne m'importe pas. Enfin, peut-être que ça peut se ressouder cet alliage, non ?
En tout cas, ça commence à bien m'énerver...

Pour info, j'ai depuis, réussi à "ouvrir" ma clé plate Facom. Je ne vois plus trop comment bloquer cet AAC de malheur...

Y'en a marre, je n'y arrive pas !
J'ai passé une heure à chauffer mon écrou ce weekend sans succès (+ 3 aller-retour à la quincaillerie du coin pour acheter des cartouches de gaz) et ce n'est jamais venu.

J'ai essayé en priorité la clé pneumatique de No-vice et ce n'est pas venu. J'ai essayé aussi avec une ralonge de 1.5 m et mon c'est le moteur qui se soulève.

J'ai eu le temps d'observer pendant la chauffe un espèce de liquide qui sortait du pas de vis (surement du loctite, merci p27rs ) mais ça ne vient toujours pas. J'ai eu chaud quand de l'huile, et sûrement un peu de gaz issu de ma cartouche mal fixée, se sont enflammés sous mon nez.

Là j'en ai marre. Ma grenouille est sans coeur depuis le mois d'aout et j'ai hâte qu'elle redémarre. Je ne sais plus quoi faire. Ca va pas se finir chez le garagiste quand-même ! (citation du Joe Bar Team , pour les initiés) En plus, je ne vois pas trop comment l'emmener...

Bref, No-vice, je suis archi-preneur de ta grosse clé pneumatique parce que la petite, je n'y crois plus trop. (merci quand-même pour le bricolage de l'embout, c'est nickel) Ce coups-ci, c'est moi qui me déplace parce que là j'ai déjà l'impression d'abuser. Dis-moi où et quand. Je te ramenerai aussi la petite.

Sinon, pour le WD40, j'ai un peu peur que ça flambe, non ? J'ai déjà eu chaud au doigt parce la cartouche de gaz de mon chalumeau n'était bien fixée...

Sinon, pour ne chauffer QUE l'écrou, je vois mal comment faire. (je dirige la flamme en faisant des cercles autour de l'AAC mais il chauffe aussi) Combien de temps environ faut-il le faire pour que l'AAC n'ai pas le temps de chauffer ?

J'ai essayé avec la grosse clé pneumatique et rien à faire ! C'est pourtant le modèle balèze (impossible à tenir à une main même à l'arrêt) qui sert à bloquer des écrous de poids lourd !

Je vais donc devoir meuler la chaine pour pouvoir démonter le carter de distrib et le carter d'AAC. Ca me fait un peu peur d'en venir là mais ma voiture est immobilisée depuis 3 mois maintenant et il faut que ça avance.

Sinon, je meule l'AAC et en commande une paire au profil 964...

Quelqu'un aurait-il une autre idée avant que je casse tout ?

Message original : fildemass
Tu desserres dans le bon sens au moins? Bizarre, je n'ai jamais eu de problème de ce type avec cet écrou...A moins qu'il n'ai été monté au Loctite Vert, je vois mal ce qui se passe.

Au pire et avant de tout casser, ne pourrais tu pas mettre ton moteur dans un break ou une remorque et passer voir un garagiste habitué de ces moteurs?
Si ça te dis de venir dans le 94, n'hésite pas
PC


Pour le sens de dévissage, c'est ce que tout le monde me demande en premier, c'est normal , mais ça ne peut pas être un pas à gauche puisque le tendeur de chaine est sur le brin mou, euh, j'ai pas faux là ? Sinon, mes photos précédentes montrent les outils tordus dans le bon sens, non ?

Moi non plus je ne comprends pas ce qui se passe. Le loctite (même vert) se serait ramolli avec le coup de chalumeau que je lui ai mis, non ? J'ai lu que le couple de serrage est de 150 Nm pour peu que le précédent remonteur ait forcé comme un ane, il aurait pu serrer jusqu'à quel couple avant de tout casser ?

L'écrou de gauche est venu difficilement après plusieurs jours de WD40 et 2 rallonges de 1.50m, et déjà c'est pas normal, si ?

En tout cas, c'est sympa ta proposition et comme je vais régulièrement sur Paris, j'essaierai de venir te voir dans le 94. Je te contacterai par MP avant... Il ne me reste plus qu'à trouver un break ou une bagnole avec attelage mais c'est faisable.

Merci No-vice, mais j'en ai marre d'abuser de ta gentillesse (en fait, j'en ai pas marre, mais ça me gène ). En tout cas, mon moulin est déjà posé sur une palette sur une vieille remorque pour pouvoir le déplacer . Ma vieille Golf GTI a un attelage mais je dois refaire le CT depuis août et pour ça il faut que je change le PC et les clignos avant, bref je ne m'en suis pas occupé depuis que ma 911 me prend du temps (je sais, je cumule ).

2 commentaires :

seth02 le 2009-10-27 :

tu m'as fait peur j'ai cru que tu recommencais

jhub le 2009-10-27 :

Nan, mais ça faisait qques années que les articles de mon blog étaient à l'envers...
T'inquiète, t'aurais été au courant et j'aurai eu besoin de ma clé d'AAC