Le Blog de Jean-Yves

Posté le :29/10/2017

Plus loin dans le mon blog, en avril 2010, je présentais le montage des anneaux de remorquage, nécessaire pour accéder à certains circuits, ou manifestations.

En partant des pièces déjà dessinées, j'ai réussi à adapter le montage avant pour se reprendre sur l'anneau de remorquage avant d'origine de la SC.

Une petite patte à fabriquer et le tour est joué !! Pris dans un fer U de 70mm, mais sans doute également possible dans une cornière de dimension similaire.
Un boulon de 14 pour la fixation principale : 

et une vis CHC M10x15 servant de butée : 

Le support rouge disposant d'une fente d'allègement suffisante pour s'enfiler sur l'anneau d'origine : 
La petite cornière viendra brider l'ensemble en place.


Comme d'habitude, les plans sont disponibles sur simple demande.

A+

Posté le :20/07/2017

Merci à Bruno (Targa76)  pour le stockage de tout mon fatras.

Merci Thomas (Pijo) pour le coup de main pour le chargement, surtout que je l'ai laissé finir tout seul, moi le dos en vrac.

1 tonne de matos à la pesée, plus 700kg de remorque et 14h00 de    pour redescendre dans le Sud.

Posté le :12/07/2017

Et bien voilà.

La Dame Blanche a rejoint le Vaucluse par la route finalement, au grès d'un déplacement professionnel non loin de la Normandie.

Maintenant, il ne me reste plus qu'à récupérer l'outillage, et c'est pour bientôt.

En attendant, je termine la préparation de la remorque avec des éléments de sécurité, et un peu de "recyclage"....

Posté le :19/04/2017

Et bien voilà une page qui finit de se tourner, une nouvelle s'entrouvre...

En 2014, encore Normand, je "m'expatrie" en famille en Nouvelle Calédonie, ce qui m'oblige à me séparer de la Flèche Bleue, tandis que la Dame Blanche s'en va en pension chez Bruno alias Targa76 suppléé par Thomas alias Pijo.

Retour en Métropole début 2016, laissant ma famille "là-bas". D'abord en l'Alsace, je finis de poser mes valises dans le Vaucluse. Ma famille m'y rejoint en été, mais la Dame Blanche doit continuer à patienter: je n'ai rien en vue pour loger tout mon petit monde.

Début 2017 sera une bonne année. Nous venons de trouver notre "chez nous" et la place se prépare pour notre Grenouille qui se languit (comme moi) de nous retrouver au soleil.

En attendant, je lui ai préparé un joli carrosse, car ici je suis à 1h30/2h00 de 4 circuits différents !! 

J'ai trouvé une remorque porte-voiture en 5m. C'est une Brian James C4 Blue. Elle été équipée d'une bâche et transportait une monoplace. Je me suis attelé à la rehausser pour pouvoir accueillir la 911.

Comme d'habitude, pour ceux que ça intéresse, j'ai les plans des arceaux. 

Posté le :08/03/2017

Remise à jour des chapitres du blog avec les photos, en attendant de s'y remettre pour de bon, après quelques années de déplacements...

Posté le :16/01/2015

C'est vrai que je ne suis plus très assidu ces derniers mois (années ?) au forum,entre priorités et temps qui file à toute vitesse.

Je profite d'être à l'honneur (MERCI !!!) pour faire un petit update et dire un encore plus grand MERCI à Bruno (Targa76 qui pensionne aussi La Dame Blanche) et Thomas (Pijo) pour notre petit weekend du mois d'août que nous avons raccourci à une journée en décembre à notre retour en Métropole.

Cela a fait énormément de bien à la voiture, au pilote et la co-pilote, d'autant que les routes calédoniennes sont plus aptes à recevoir du Cayenne que de la 911 !!!



Posté le :25/11/2012

Autopsie de mon régulateur de pression d'essence

Le fichier PDF est dispo sur simple demande   


Le fichier PDF est dispo sur simple demande   

sciage de la colerette:
      

Séparation dusertissage et du chapeau. On aperçoit la membrane interne (en rouge/orange:
          

Empilage du ressort de maintien de pression, coiffé d’un chapeaupour protégé la membrane, le tout « poussant » sur la dite membrane
qui assure l’étanchéité des 2 chambres.La chambre basse étant connectée au circuit de retourd’essence, le ressort assure donc toujours le même différentiel de pression
entre le circuit d’alimentation et le circuit retour permanent. 
       

Dans la chambre supérieure se trouve un piston  en acier équipé d’une soupape. Celle-ci est ouverte lorsque l’accumulateur est vide. Elle laisse donc pénétrer de l’essence
entre la membrane et le piston. Cela crée un « coussin » de
protection entre la membrane et le piston.Ensuite l’essence amenée par la pompe fait descendre l’ensemble pour comprimer le « gros » ressort qui est aidé par la
pression du circuit de retour d’essence. Toutes ces pressions/forces finissant
par s’équilibrer.Les volumes en jeux sont très petits, puisque l’on ne  vise qu’à maintenir des pressions.
    Soupape


     


Empilage complet des pièces de l’accumulateur:

     


Jolies craquelures traduisant une porosité de la membrane.La pression ne reste donc plus dans la chambre supérieure,et « migre » vers le circuit de retour d’essence.
          

Posté le :26/10/2012

C'est Pauline qui teste

Mais commençons par le début: sur les SC, à l'arrière c'est une ceinture ventrale. Comme beaucoup de papa, ça ne me plaisait qu'à moitié pour les enfants. Malheureusement sur nes grenouilles de ces années là, la trois points n'est pas à enrouleur.



M'en fout !! Je vais monter des 3L2 !!

Donc je commence par déshabiller la plage arrière :



Je nettoie tout ça et remet un petit coup de peinture, histoire de fixer les vieilles fibres en place
Pas facile de loger mon mètre 90 aux places arrière
         
 
Mais je garde le sourire :

Merci à Emmanuelle pour les photos !!!

Comme il y a 2 plots de fixation par coté, j'entreprends de construite une pièce d'adaptation qui se reprend à la fois dans la fixation d'origine de la ceinture et dans le plot supplémentaire:

      

Quelques entretoises, et une feuille de caoutchouc. Au fait la tôle c'est du 4 mm


Ensuite préparation de l'insonorisant :
     

J'ai fabriqué une base pour l'enrouleur, et ensuite je m'attaque au boitier de couverture. D'abord en carton pour essai :

     

Puis construction en isorel :

     

     

Puis résine :

      

Essai de mise en place avec une plage arrière modifiée et la base en place :

      

Une fois la peinture faite et la plage arrière en place :

      

Et les filles pour tester :

      

Allez ? On y va ?

Posté le :22/11/2011

J'ai en projet de monter une queue de canard à la place de l'aileron Turbo, une sorte d'hommage à la RSR de 73, mon année de naissance et des hanches

J'ai trouvé une queue de canard en poly, propre, que dis-je neuve, et à moitié par rapport à nos sites habituels.

Il me fallait la quincaillerie, et notamment la serrure qui se fixe sur le capot. Je ne voulais reprendre celle de l'aileron Turbo.

Et là, arrêt cardiaque : qu'est-ce qui justifie que cette pièce soit à 150€ ??
Merci à ceux qui me l'ont proposée en occasion à bien moins que ça.

Entre-temps, Bruno, qui n'est jamais en manque d'idée me propose une serrure de 914 qu'il a en rab.

Ce n'est pas exactement la même, alors là-dessus, il me dit : "Ben tu fabriques la pige qui va bien !!"

 

Ben tiens ! C’était tellement évident, que je n'y avais pas pensé.
Donc cet après-midi, je descends à l’atelier et je fouine dans ce que je peux avoir stocké ici et là.

Je trouve donc un bout de tôle en 3mm qui me servira d’embase.

Une vis M8x80 (qui a déjà servi). J’ai coupé la tête que je vais percer et tarauder pour en faire un contre-écrou. Le corps de la vis est filetée à son extrémité pour y mettre les rondelles.

2 rondelles épaisses (6mm) fabriquées avec une scie cloche de 18 dans une tôle de 6mm. Ce sont les chutes des pièces fabriquées pour la grue.

Mais quand j'vous dit que je ne jette rien

Elles seront taraudées à M8 pour être assemblées sur la vis au "scel-roulement".



On passe ensuite à la fabrication du cône (non celui qui se , on a pas le droit d'en parler). Donc perception des limes et en avant.

       

Pour la finition, et notamment une petite réduction du diamètre (-1mm de diamètre) la perceuse à colonne.

Dans la boîte de ressorts, je trouve celui qui va bien, et une rondelle du bon diamètre (dans la boîte des rondelles, bien évidemment !!), et hop !



Et voilà le résultat final :

Posté le :06/11/2011

En déposant le volant (avec l'aide de Bruno), je me suis rendu compte qu'il manquait cette pièce sur la colonne de direction.

C'est pas la ruine, 1€ environ, mais impossible de dégoter ça un dimanche.

Ben c'est pas grave, je vais m'en fabriquer une !!!




      

La petite encoche c'est pour donner un peu de souplesse, et lors de la mise en place mettez les arrêtes vives de la rondelle vers vous.

Et hop en place :


Un petit peu de serrage à la multiprise et c'est nickel !!

Posté le :22/05/2011

Merci à olivier76 et à la joyeuse équipe du RAMM pour l'organisation de cette matinée où nous avons été fort bien accueillis, comme d'habitude je dirais.

Dommage que le soleil ait fait la grasse matinée...

De gauche à droite: Bruno (Targa76), Christian (Kaeru) et son fils Alexandre, et Thomas (Pijo):



Nos Gre, de gauche à droite: Jean-Yves, Thomas, Bruno, Christian













Au restau :

Posté le :06/05/2011

Une superbe idée de 4 étudiants de l'ESIG de Rouen de faire revivre ce circuit.

1ère épisode: (clic)

2ème épisode: (clic)

Fin : (clic)

Posté le :08/04/2011

Petite vidéo du tour et Targa76, alias Bruno en co-pilote !!!

(clic)

Posté le :30/03/2011

Ouais je sais : je ne suis pas Tom Cruise, mais j'ai trouvé l'occasion et le clin d'oeil sympa.

Posté le :28/03/2011

Le mieux c'est de laisser faire l'artiste:

voir 911 SC : (clic)

Il a du talent, il est super sympa : merci Thomas

Posté le :07/02/2011

Les copains me l'avaient dit: "Ta grenouille pointe le nez en l'air avec tes Tramont !!!"

Bon c'est vrai qu'elle pointe le nez en l'air.

Alors un petit passage par des Fuchs (en réplique) qui m'a permis de régler la hauteur de l'avant et calculer la bonne largeur pour les Tramont.

Il ne me restait plus qu'à changer les voiles extérieurs pour passer la jante de 8.5" à 7.5". Le déport est conservé tel quel.

L'ancien voile (avec les masses collés de dessus ) ____________________________________La jante sans le voile extérieur:


Avec le gabarit pour le serrage en croix au couple_________________________________________La jante en 7.5" avec son joint silicone:

Posté le :04/02/2011

ça fait plaisir de trouver sa Gre sur le site d'un photographe émérite.

C'est qu'il a beaucoup de talent le garçon, alors n'hésitez pas à visiter : (clic)

C'est notamment lui qui a fait cette jolie vue d'Etretat lors de la 1ère mensuelle EAP.

Posté le :04/02/2011

      

      

      

     

Posté le :30/01/2011



Toutes les photos:
(clic)

Le film:
(clic)

Posté le :04/12/2010

Juste ça:

(clic)

Il y a donc un Paradis sur Terre !!!

Posté le :26/11/2010

Comme promis le détail de la "pince" de traverse

On commence par couper un rond de 20x120. J'ai utilisé le corps d'une vis partiellement filetée récupérée dans la benne à ferraille du boulot.

Je la coupe à longeur, meule les 2 extrémités en arc


Je réalise une saignée à l'aide d'un petit lapidaire, de sorte à obtenir une gorge qui réceptionnera l'épaisseur de la traverse moteur. Les coups de pointeau permettent de marquer l'axe, ainsi que l'extrémité de la saignée.



Je l'ajuste pour obtenir ça:________________________________________________________Et hop de l'autre coté !! Profitez-en pour ajuster la longueur.

       

Pour tenir la pièce en place je soude 2 petits plats de part et d'autre de la traverse, j'obtiens ma "pince"



Ensuite j'ajoute aux extrémités 2 petites pièces qui auront pour fonction d'empêcher les sangles (bleues) de glisser en dehors du rond.

On obtient cela (faut pas hésiter à ajuster évidemment !!!)

Film de la mise en place:





Vu dessus on voit le rond débordé de la bordure de la traverse, cela évitera aux sangles de toucher l'arrête de la tole de la traverse:____________________________________Avec un peu de couleur:
 

Une fois en place et avec la grue on obtient:_______________Vu de coté:



Et voilà le travail:

Posté le :12/11/2010

Cette fois, je m'attaque à la grue d'atelier, la chèvre, pour l'adapter à la dépose du groupe moto-propulseur. Qu'est-ce que je parle bien, hein ?

Après avoir lu tous les articles sur le levage de nos chères Grenouilles, les blogs, les articles techniques, le forum, etc, et d'avoir moi-même dû déposer le moteur, j'ai fini par rabaisser les bras de réaction, adapter un plancher bois pour réceptionner le moteur, conçu une pièce spéciale pour la traverse moteur qui ne blessera pas les sangles de levage et enfin fabriquer un réglage pour la longueur des sangles.

En premier lieu, j'ai pris quelques cotes afin de pouvoir vérifier au calcul les fer U que je vais utiliser:



Sur un vieux cric, je commence par récupérer les 2 roulettes ainsi que leur support:



Je soude les supports des roulettes aux extrémités de mes fer U:


Ensuite, je rajoute le long du fer U une cornière "raccourcie" qui servira de support aux planches: Montage "à blanc" des nouveaux bras:


On voit les planches de la future plateforme_________________________Là, on voit le gain en hauteur avec les nouveaux bras:

                                                                    

Un petit coup de peinture et voilà. La découpe du tube carré (70x70 ép3) est identique à l'origine, de sorte à pouvoir ranger la grue, les bas levés à la verticale:

      



J'ai ajouté une barre "anti-écartement" qui s'emboite simplement sur les écrous les roulettes. De plus cette barre retiendra les planches coupées en biseau.





Un petit coup de vernis sur les planches (merci Targa76) et voici la plateforme en place:

On voit dans le fond les bras d'origine.

De plus j'ai supprimé la chaîne qui va avec le crochet pour être au plus court. L'axe du crochet a été rallongé pour accepter les sangles. Par ailleurs, j'ai fabriqué une pièce spéciale pour la traverse (pièce rouge) pour éviter de blesser les sangles:
Plusieurs réglage de la longueur des sangles:

     



Pour cela, j'ai fabriqué une crémaillère qui "pince" un renfort de la grue est qui s'insère sous le plat:


Il suffit ensuite de fabriquer une goupille, et le tour est joué !!!

Posté le :12/11/2010

Voilà un petit moment que cela me trottait dans la tête: avoir moi aussi des jantes Fuchs.

Non pas que les Tramont ne me plaisent plus (au contraire), mais je voulais ce petit goût d'authentique...

De plus la monte avant des Tramont est si large (8"5) que ma grenouille pointe le nez en l'air, comme si elle s'apprêtait à bondir.

Bref, je voulais pouvoir également revenir à une assiette plus "normale". Avec les Fuchs c'est possible. Il me restera à faire modifier les Tramont (ben oui, et par M. Tramont himself !!!)mais cela c'est pour plus tard.

En attendant voici le déroulement du film:

Essai des Fuchs noires (directement reçu de GermanAutoCent..er:

      

"Le noire ne lui va pas" dixit Emmanuelle, mon épouse.
Qu'à cela ne tienne, je réquisitionne la table de la salle à manger, pour faire le masquage:


Peinture à l'aérographe, et achat des centres avec écusson couleur:



Le support, pour peindre les centres, est coupé dans une bouteille de lait (c'est juste le bon diamètre) !!!



Ensuite pour régler la hauteur du train avant, il me faut 80kg au niveau des roues avec le plein. J'utilise mes Tramont (94kg sur la balance), et je les positionne tout à l'avant du coffre (il me restait 3/8 du plein environ):



Note pour plus tard: "Pour emmener les slicks en circuit trouver une autre façon de les transporter: ça gâche un peu la vue !!!"

Et voilà:

                 

Posté le :05/11/2010



Quelques photos sur un élargisseur (applatisseur) de retour d'aile. Merci à Bruno (Targa76) d'avoir testé le proto.

Comme d'habitude, les plans seront disponibles sur simple demande...

Posté le :02/11/2010

Un petit coup de pinceau... et voilà !!!

      

Posté le :02/11/2010

OK, OK, si je suis un malade de la perceuse, de la scie à métaux et de la lime, il en existe un autre qui continue à bricoler avec une hernie discale...

Mais dites-lui qu'il n'est pas raisonnable ce Bruno !!!

Enfin bon c'est lui, n'y tenant plus d'user ses flancs de pneus, qui insiste pour tester le proto.

Et ça marche !! comme on le voit sur les photos suivantes:

            


Et voilà le résultat (un cric sert à mettre la roue en butée d'mortisseur):

Posté le :02/11/2010

Bon comme certains d'entre nous (n'est-ce pas Bruno alias Targa76) on des problèmes d'aile.

Non pas que nous planons, quoi que....

Bref, il nous arrive d'avoir les pneus qui frottent un peu, surtout avec des freinages bien en appui et surtout des tailles de jantes un peu too much...

Il nous fallait donc, trouver un appareil qui puisse nous éviter de renoncer à nos Kolossales jantes (j'ai des Tramont en 8,5" à l'avant... Oui je sais c'est beaucoup trop, mais bon....) .

Bruno, c'est en changeant une taille sur le Targa que cela ne passe plus...

En surfant sur la toile on a trouver ça:

                     

 

Voilà pour la théorie. On trouve cela aux States pour 300€ environs. Un peu de bricole, quelques bouts de tôles qui trainent à l'atelier, un vieux cric Renault et c'est parti...

Porte-moyeu :____________________________________________Vérification en traçant le passage de roue au sol:

                 

Posté le :12/09/2010

Qu'est-ce que ça pousse !!!!!!!!!!!!

Au Stadium d'Abbeville. C'était celle de Flat6 N°230 d'avril

(clic)

Posté le :25/05/2010

Dans la série les Porschistes ont du talent, je vous présente l'oeuvre de Magali, compagne de Thomas (Pijo) qui fêtait son anniversaire samedi dernier (22 mai).

Maga aux multiples talents, nous a concocté un gateau Porsche, une 911 SC qui était succulent.

Posté le :05/04/2010

On y était avec Targa76 !!!!

Bruno et son Targa:


Et moi:


Et ici toutes les autos du tour:

(clic)

Posté le :01/04/2010

[/url][url=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=263662DSCN2193.jpg]

Bon, il y a un petit moment déjà, je me décidais de me fabriquer "sur mesure" des anneaux (crochets)
de remorquage amovibles pour le circuit et/ou le rallye comme cela est parfois imposé.

Chapitre 1 : Recherche de l'existant.
En fouillant sur les sites spécialisé, on peut trouver ceci:
  

Chapitre 2:
Bon voilà, partant de là, j'ai dessiné et fabriqué mes versions maison. L'anneau est un diamètre 80mm intérieur. Les éléments ont été taillés dans une tôle de 10 mm d'épaisseur.
Un peu de RDM me fait dire que la capacité de traction de chaque anneau est supérieur à 2 tonnes, ce qui est largement suffisant.

Voici les pièces arrières:
 

Une fois montées, en ce positionnant derrière le derrière de la grenouille on voit ceci:


Cela dépasse juste ce qu'il faut.

Sur la Gregre (en utilisant des vis en M10 et des écrous nylstop):
   

Les crochets avant et arrière (la partie amovible) sont identiques.

Maintenant les pièces avant (surtout celle du centre):
 

En se tenant devant la miss on voit:


Là aussi, cela dépasse juste ce qu'il faut. En se penchant dessous voici ce qu'on voit:
 

Toujours les 2 vis M10 avec les nylstop pour le coté démontable. A l'avant j'ai dû fabriqué une cale pour passer par dessous la jupe avant. Pour cela j'ai utilisé un simple morceau de tube rectangulaire qui me sert d'entretoise.

Je me suis repris sur les vis de fixations des bras de suspension en m'inspirant de ceci:


Pour ceux que cela intéresse, j'ai les plans et des notes plus précises. Bien entendu, pour le reste il suffit de demander !!!

Il me reste à "trouver" les stickers qui indiquent l'anneau, genre flèche.

Posté le :26/01/2010

Merci au club Subaru de Normandie de m'avoir accueilli parmis eux.

Pour ma part une dizaine de baptèmes et plein de bonheur dans les yeux des enfants.

Posté le :18/12/2009

Sur les conseils avisés de Targa76 alias Bruno j'ai installé un Accumate 612 sur mon jouet. Il s'agit ni plus ni moins d'un chargeur mainteneur de batterie comme il en existe pour les motos ou les bateaux. Son utilité est de surveiller en permanence la batterie afin que "JE PUISSE REVEILLER LES CHEVAUX DE L'ENFER QUI SOMMEILLENT DANS CETTE DAME BLANCHE !!!!"

Pardon d'avoir crié, je ne tenais plus .

Verdict de l'efficacité dans une quinzaine, d'autant qu'au début du mois je me suis retrouvé sans batterie (et oui encore !!!) après avoir oublié d'éteindre l'autoradio !!!!


Essai mi janvier: Et bien ça marche !!!!

Posté le :29/10/2009

29/10/09:
Découverte suite à mon problème d'alternateur:
Un régulateur Paris-Rhône avec en tête un boitier sur lequel est inscrit BERU SK 1664.
Recherche faite auprès de BERU sur www.beru.com mais pas de référence sur le site.
J'envoie un mail à Paris au service commercial qui me répondra quelques jours plus tard, pour me dire que d'après les références notées sur le boîtier il s'agit d'un genre de filtre antiparasite. Mais eux non plus n'ont pas de données plus précises, y compris dans leurs anciens catalogues.
Ils me disent que l'ont trouve ce type de boîtier en Allemagne et notamment sur ebay.de.

15/04/10:
En fait et suivant ce que je peux voir dans le manuel d'atelier, il s'agit ni plus, ni moins que du montage d'origine !!!

Posté le :29/10/2009

C'était le dimanche 4 octobre 10H30 du matin. Je m'apprête à sortir ma grenouille du garage. Les enfants piaffent d'impatience de monter.
Je tourne la clé et ... clic-clic et rien de plus : plus de batterie !!!
Qu'à cela ne tienne, un coup de booster et ça démarre.
enfin presque, car ce n'est pas un ralenti que j'ai mais une vilaine bouillabesse mais pas celle du vieux Port...
Rien de très rassurant tout ceci... Madame prend l'autre voiture, on ne sait jamais.
Ou plutôt si on va le savoir très vite car 500m plus loin plus de puissance, plus de moteur, plus de jus du tout. Enfin, à peine de quoi faire marcher les warning sans être très péchus !!! d'ailleurs je n'arrive plus à fermer les vitres électriques !!!

Perception de la corde de la 206 de Madame, remorquage jusqu'à la maison. C'est râpé pour le rassemblement.

Recherche sur le forum des infos concernant ce maudit voyant rouge qui reste allumer !!! Merci les gars cela m'a bien aidé.
Et puis quitte à démonter, je vais refaire une petite beauté à la turbine.

Voilà avant de commencer:


avec un peu de patience :



Après les tests décrits dans les articles techniques, la conclusion s'impose: l'alternateur est HS (<12V à 2500 tr/min)

Démontage et qu'est-ce que je découvre: un câble balladeur !!! Il s'est desserti de la cosse coté carter moteur:



Détail:


un peu plus loin dans la coiffe de la turbine :






Aller révision de l'alternateur puisqu'il est déposé et remplacement des charbons puis remontage du tout après peinture.
Il manque juste le petit capuchon noir de la poulie de turbine. Il est arrivé quelques jours après les photos.

Posté le :29/10/2009

Une petite photo vaut mieux que beaucoup d'explications.
Alors en haut c'est l'ancien embout où il manque la pile et le bouton.
En bas, et en couleur c'est l'embout acheté chez JB.

Le porte-clé c'est un cadeau de mon épouse sympa non ?

Posté le :03/08/2009

Et bien voilà:
Je me lance dans la périlleuse mais aussi intrigante quête du Graal... enfin plutôt reconstitution de la généalogie de ma belle.
Et bien oui, je suis un de ces inconscients qui a craqué pour des ailes larges sans que l'on puisse me faire la démonstration d'un historique limpide. Ceci dit, le précédent propriétaire était un vrai passionné, et en avait pris le plus grand soin comme on peut le voir.
Ma démarche est une simple curiosité, et je fais appel à vous pour m'y aider. Quand au service des cartes grises n'a pas souhaité me répondre, se cachant derrière la confidentialité des informations qu'il détient...

En clair, je ne connais pas (encore) la bonne personne qui pourra obtenir pour moi ces informations.

Voici donc un bout de l'histoire, et qui m'aidera à remonter le temps ?

Historique connu à ce jour:
J'ai donc acheter cette voiture à M. Pascal PROTIN d'Alès immatriculée le 20/08/2002 en 1373 VM 30.
La précédente immatriculation datait du 27/04/1999 et était déjà 1373 VM 30.
Etant de 1981, je suppose qu'elle est passée par l'étranger avant d'arriver en France puisque qu'elle a été immatriculée pour la première fois le 08/01/1985.